Quand il se réveilla enfin, il se leva, et comme les pierres lui pesaient dans l'estomac, il eut très soif.

De Elkodico.

Le loup et les sept chevreaux
 
Analyse syntaxique


Sommaire

Phrase

Quand il se réveilla enfin, il se leva, et comme les pierres lui pesaient dans l'estomac, il eut très soif.
. wedeu , dewe[1] Egi[2] bete noarai[3] . Egi sabbei[4] tu ku igono egi zasumi wete mammėmo, Egi omsaai[5] .


→ Ma traduction : . wedeu , wu Ego bete nopai . go sabbeai tu ku igono zasumi gi wete mammėmo , go jomsa .


Tableau syntaxique

Proposition

Connecteur

Sujet

Verbe

Objet

Circonstant

la particule
phrastique

U

A

E

I

O

A

E

I

O

A

E

I

O

A

E

I

O

A E I O

Explications

  1. "quand" interrogatif se traduit par "dewe ?" comme tous les mots interrogatifs. Et "quand" non interrogatif (conjonction) c'est "(de)wu" comme toutes les conjonctions.
  2. go = il et gi = (à) lui
  3. noarai est juste mais il existe la clé NOP (réveil).
  4. sabbei = lever, mettre debout et sabbeai = se lever, se mettre debout
  5. "omsa" singifie avoir soif, assoiffé. le très peut se traduire pas "wile" ou par le préfixe "i" qui devient "j" devant une voyelle.

Légende

Outils personnels