Règle des IW à l'intérieur même des clés

De Elkodico.

Une utilisation du J est de remplacer le digramme IW, afin d'alléger le mot d'une syllabe. Ainsi l'on obtient jeko (animaux) à partir de iweko et jira (immense) à partir de iwira. Ces deux mots sont construits à partir des clés glidées WEK (animal) et WIR (géant).

Ma proposition est d'élargir cette règle aux clés en elles-mêmes, ce qui permettrait de grandes économies et une fluidité accrue de la langue. Par exemple, riwo, constitué à partir de RIW (roi), pourrait devenir rjo. Plus intéressant encore selon moi, des clés très utilisées comme DIW (activité) et KIW (individu) seraient agréablement raccourcis, comme dans : Ka kjo dji pelo (ces gens font une maison), au lieu de Ka kiwo diwi pelo.

Les clés affectées par cette réforme seraient celles en IW - sauf WIW -, soit :

  • BIW (rôle)
  • DIW (activité)
  • GIW (seigneur)
  • KIW (individu)
  • LIW (gare)
  • MIW (obéissance)
  • NIW (couleur)[1]
  • PIW (esclave)
  • RIW (roi)
  • SIW (-)
  • TIW (agent)
  • ZIW (public)
Cette règle est très intéressante, je vais y réfléchir davantage pour voir comment l'améliorer. Il y a, pour le moment, juste un problème : la lettre J ne peut jamais se placer après une consonne. La règle est aussi valable pour le W. La seule exception c'est l'allographie de Ṅ que l'on peut trouver sous sa forme digrammique que NJ.--Ziecken 26 janvier 2013 à 12:41 (UTC)
C'est dommage, car la prononciation est facile, face à d'autres combinaisons fréquentes en elko :/ --Kotave 26 janvier 2013 à 12:57 (UTC)
Ne t'en fais pas, cette règle va évoluer, et finir par aboutir sur une règle performante. Si elle n'est pas validée par l'académie cette règle pourra alors faire partie du langage courant ou dans une autre version de l'elko.--Ziecken 26 janvier 2013 à 17:57 (UTC)



  1. Attention la clé ainsi simplifiée avec le profixe NJ.
Outils personnels