Sourate 41 : Les versets détaillés (Fussilat)

De Elkodico.

(Redirigé depuis Sourate 41)
Le Coran

Sourate 1Sourate 2Sourate 3Sourate 4Sourate 5Sourate 6Sourate 7Sourate 8Sourate 9Sourate 10
Sourate 11Sourate 12Sourate 13Sourate 14Sourate 15Sourate 16Sourate 17Sourate 18Sourate 19Sourate 20
Sourate 21Sourate 22Sourate 23Sourate 24Sourate 25Sourate 26Sourate 27Sourate 28Sourate 29Sourate 30
Sourate 31Sourate 32Sourate 33Sourate 34Sourate 35Sourate 36Sourate 37Sourate 38Sourate 39Sourate 40
Sourate 41Sourate 42Sourate 43Sourate 44Sourate 45Sourate 46Sourate 47Sourate 48Sourate 49Sourate 50
Sourate 51Sourate 52Sourate 53Sourate 54Sourate 55Sourate 56Sourate 57Sourate 58Sourate 59Sourate 60
Sourate 61Sourate 62Sourate 63Sourate 64Sourate 65Sourate 66Sourate 67Sourate 68Sourate 69Sourate 70
Sourate 71Sourate 72Sourate 73Sourate 74Sourate 75Sourate 76Sourate 77Sourate 78Sourate 79Sourate 80
Sourate 81Sourate 82Sourate 83Sourate 84Sourate 85Sourate 86Sourate 87Sourate 88Sourate 89Sourate 90
Sourate 91Sourate 92Sourate 93Sourate 94Sourate 95Sourate 96Sourate 97Sourate 98Sourate 99Sourate 100
Sourate 101Sourate 102Sourate 103Sourate 104Sourate 105Sourate 106Sourate 107Sourate 108Sourate 109Sourate 110
Sourate 111Sourate 112Sourate 113Sourate 114


 

Les versets détaillés

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  1. Ha, Mim.
  2. C’est une Révélation descendue de la part du Tout Miséricordieux, du Très Miséricordieux.
  3. Un Livre dont les versets sont détaillés (et clairement exposés), un Coran lecture arabe pour des gens qui savent,
  4. annonciateur d’une bonne nouvelle et avertisseur. Mais la plupart d’entre eux se détournent ; c’est qu’ils n’entendent pas.
  5. Et ils diront : «Nos cœurs sont voilés contre ce à quoi tu nous appelles, nos oreilles sont sourdes. Et entre nous et toi, il y a une cloison, Agis donc de ton côté ; nous agissons du notre».
  6. Dis : «Je ne suis qu’un homme comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez Son pardon». Et malheur aux Associateurs
  7. qui n’acquittent pas la Zakat et ne croient pas en l’au-delà !
  8. Ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres auront une énorme récompense jamais interrompue.
  9. Dis : «Renierez-vous l’existence de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l’univers,
  10. C’est Lui qui fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée. Telle est la réponse à ceux qui t’interrogent.
  11. Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : «Venez tous deux, bon gré, mal gré». Tous deux dirent : «Nous venons obéissants».
  12. Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes étoiles et l’avons protégé. Tel est l’Ordre établi par le Puissant, l’Omniscient.
  13. S’ils s’en détournent, alors dis-leur ; «Je vous ai avertis d’une foudre semblable à celle qui frappa les Aad et les Tamud».
  14. Quand les Messagers leur étaient venus, de devant eux et par derrière, leur disant : «N’adorez qu’Allah», ils dirent : «Si notre Seigneur avait voulu, Il aurait certainement fait descendre des Anges. Nous ne croyons donc pas a au message avec lequel vous avez été envoyés».
  15. Quant aux Aad, ils s’enflèrent d’orgueil sur terre injustement, et dirent : «Qui est plus fort que nous ? » Quoi ! N’ont-ils pas vu qu’en vérité Allah qui les a créés est plus fort qu’eux ? Et ils reniaient Nos signes.
  16. Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l’ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l’au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus.
  17. Et quant aux Tamud, Nous les guidâmes ; mais ils ont préféré l’aveuglement à la guidée. C’est alors qu’ils furent saisis par la foudre du supplice le plus humiliant pour ce qu’ils avaient acquis.
  18. Et Nous sauvâmes ceux qui croyaient et craignaient Allah.
  19. Et le jour les ennemis d’Allah seront rassemblés en masse vers le Feu... Puis on les poussera dans sa direction.
  20. Alors, quant ils y seront, leur ouïe, leurs yeux et leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu’ils œuvraient.
  21. Ils diront à leur peaux : «Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ? » Elles diront : «C’est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés».
  22. Vous ne pouvez vous cacher au point que ni votre ouïe, ni vos yeux et ni vos peaux ne puissent témoigner contre vous. Mais vous pensiez qu’Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez.
  23. Et c’est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombre des perdants.
  24. S’ils endurent, le Feu sera leur lieu de séjour ; et s’ils cherchent à s’excuser, ils ne seront pas excusés.
  25. Et Nous leur avons destiné des compagnons inséparables des démons qui leur ont enjolivé ce qui était devant et derrière eux. Et le décret s’est avéré juste contre eux, comme contre les autres communautés de djinns et d’hommes qui ont vécu avant eux. Ils sont certes perdants !
  26. Et ceux qui avaient mécru dirent : «Ne prêtez pas l’oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation) afin d’avoir le dessus».
  27. Nous ferons certes, goûter à ceux qui ne croient pas un dur châtiment, et les rétribuerons certes d’une punition pire que ce que méritent leurs méfaits.
  28. Ainsi, la rétribution des ennemis d’Allah sera le Feu ils auront une demeure éternelle, comme punition pour avoir nié Nos versets le Coran.
  29. Et les mécréants diront : «Seigneur, fais-nous voir ceux des djinns et des humains qui nous ont égarés, afin que nous les placions tous sous nos pieds, pour qu’ils soient parmi les plus bas».
  30. Ceux qui disent : «Notre Seigneur est Allah», et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. «N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis.
  31. Nous somme vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà ; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez,
  32. un lieu d’accueil de la part d’un Très Grand Pardonneur, d’un Très Miséricordieux».
  33. Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre et dit : «Je suis du nombre des Musulmans ? «
  34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux.
  35. Mais (ce privilège) n’est donné qu’à ceux qui endurent et il n’est donné qu’au possesseur d’une grâce infinie.
  36. Et si jamais le Diable t’incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès Allah ; c’est Lui, vraiment l’Audient, l’Omniscient.
  37. Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez.
  38. Mais s’ils s’enflent d’orgueil... ceux qui sont auprès de ton Seigneur les Anges Le glorifient, nuit et jour, sans jamais se lasser !
  39. Et parmi Ses merveilles est que tu vois la terre humiliée (toute nue). Puis aussitôt que Nous faisons descendre l’eau sur elle, elle se soulève et augmente de volume. Celui qui lui redonne la vie est certes Celui qui fera revivre les morts, car Il est Omnipotent.
  40. Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites;
  41. Ceux qui ne croient pas au Rappel le Coran quand il leur parvient... alors que c’est un Livre puissant inattaquable;
  42. Le faux ne l’atteint d’aucune part, ni par devant ni par derrière : c’est une révélation émanant d’un Sage, Digne de louange.
  43. Il ne t’est dit que ce qui a été dit aux Messagers avant toi. Ton Seigneur est certes, Détenteur du pardon et Détenteur aussi d’une punition douloureuse.
  44. Si Nous en avions fait un Coran en une langue autre que l’arabe, ils auraient dit : «Pourquoi ses versets n’ont-ils pas été exposés clairement ? quoi ? Un Coran non-arabe et un Messager arabe ? » Dis : «pour ceux qui croient, il est une guidée et une guérison». Et quant à ceux qui ne croient pas, il est une surdité dans leurs oreilles et ils sont frappés aveuglement en ce qui le concerne ; ceux- sont appelés d’un endroit lointain.
  45. Nous avons effectivement donné à Moïse le Livre. Puis, il y eut controverse -dessus. Et si ce n’était une parole préalable de ton Seigneur, on aurait certainement tranché entre eux. Ils sont vraiment, à son sujet, dans un doute troublant.
  46. Quiconque fait une bonne œuvre, c’est pour son bien. Et quiconque fait le mal, il le fait à ses dépens. Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers les serviteurs.
  47. A Lui revient la connaissance de l’Heure. Aucun fruit ne sort de son enveloppe, aucune femelle ne conçoit ni ne met bas sans qu’Il n’en ait connaissance. Et le jour Il les appellera : « sont Mes associés ? », ils diront : «Nous Te déclarons qu’il n’y a point de témoin parmi nous» !
  48. Et ce qu’auparavant ils invoquaient les délaissera ; et ils réaliseront qu’ils n’ont point d’échappatoire.
  49. L’homme ne se lasse pas d’implorer le bien. Si le mal le touche, le voilà désespéré, désemparé.
  50. Et si nous lui faisons goûter une miséricorde de Notre part, après qu’une détresse l’ait touché, il dit certainement : «Cela m’est  ! Et je ne pense pas que l’Heure se lèvera un jour. Et si je suis ramené vers mon Seigneur, je trouverai, près de Lui, la plus belle part». Nous informerons ceux qui ont mécru de ce qu’ils ont fait et Nous leur ferons sûrement goûter à un dur châtiment.
  51. Quand Nous comblons de bienfaits l’homme, il s’esquive et s’éloigne. Et quand un malheur le touche, il se livre alors à une longue prière.
  52. Dis : «Voyez-vous ? Si ceci (le Coran) émane d’Allah et qu’ensuite vous le reniez ; qui se trouvera plus égaré que celui qui s’éloigne dans la dissidence ? «
  53. Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute-chose ?
  54. Ils sont dans le doute, n’est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur ? C’est Lui certes qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa puissance).


Traducteur : Muhammad Hamidullah (1959)

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels