Sourate 53 : L’étoile (An-Najm)

De Elkodico.

Le Coran

Sourate 1Sourate 2Sourate 3Sourate 4Sourate 5Sourate 6Sourate 7Sourate 8Sourate 9Sourate 10
Sourate 11Sourate 12Sourate 13Sourate 14Sourate 15Sourate 16Sourate 17Sourate 18Sourate 19Sourate 20
Sourate 21Sourate 22Sourate 23Sourate 24Sourate 25Sourate 26Sourate 27Sourate 28Sourate 29Sourate 30
Sourate 31Sourate 32Sourate 33Sourate 34Sourate 35Sourate 36Sourate 37Sourate 38Sourate 39Sourate 40
Sourate 41Sourate 42Sourate 43Sourate 44Sourate 45Sourate 46Sourate 47Sourate 48Sourate 49Sourate 50
Sourate 51Sourate 52Sourate 53Sourate 54Sourate 55Sourate 56Sourate 57Sourate 58Sourate 59Sourate 60
Sourate 61Sourate 62Sourate 63Sourate 64Sourate 65Sourate 66Sourate 67Sourate 68Sourate 69Sourate 70
Sourate 71Sourate 72Sourate 73Sourate 74Sourate 75Sourate 76Sourate 77Sourate 78Sourate 79Sourate 80
Sourate 81Sourate 82Sourate 83Sourate 84Sourate 85Sourate 86Sourate 87Sourate 88Sourate 89Sourate 90
Sourate 91Sourate 92Sourate 93Sourate 94Sourate 95Sourate 96Sourate 97Sourate 98Sourate 99Sourate 100
Sourate 101Sourate 102Sourate 103Sourate 104Sourate 105Sourate 106Sourate 107Sourate 108Sourate 109Sourate 110
Sourate 111Sourate 112Sourate 113Sourate 114


 

L'étoile

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  1. Par l’étoile à son déclin !
  2. Votre compagnon ne s’est pas égaré et n’a pas été induit en erreur
  3. et il ne prononce rien sous l’effet de la passion ;
  4. ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée.
  5. que lui a enseigné L’Ange Gabriel à la force prodigieuse,
  6. doué de sagacité ; c’est alors qu’il se montra sous sa forme réelle angélique,
  7. alors qu’ils se trouvait à l’horizon supérieur.
  8. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas,
  9. et fut à deux portées d’arc, ou plus près encore.
  10. Il révéla à Son serviteur ce qu’Il révéla.
  11. Le cœur n’a pas menti en ce qu’il a vu.
  12. Lui contestez-vous donc ce qu’il voit ?
  13. Il l’a pourtant vu, lors d’une autre descente,
  14. près de la Sidrat-ul-Muntaha,
  15. près d’elle se trouve le jardin de Maawa :
  16. au moment le lotus était couvert de ce qui le couvrait.
  17. La vue n’a nullement dévié ni outrepassé la mesure.
  18. Il a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur.
  19. Que vous en semble des divinités Lat et Uzza,
  20. ainsi que Manat, cette troisième autre ?
  21. Sera-ce à vous le garçon et à Lui la fille ?
  22. Que voilà donc un partage injuste !
  23. Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allah n’a fait descendre aucune preuve à leur sujet. Ils ne suivent que la conjecture et les passions de leurs âmes, alors que la guidée leur est venue de leur Seigneur.
  24. Ou bien l’homme aura-t-il tout ce qu’il désire ?
  25. A Allah appartiennent la vie future et la vie d’ici-bas.
  26. Et que d’Anges dans les cieux dont l’intercession ne sert à rien, sinon qu’après qu’Allah l’aura permis, en faveur de qui Il veut et qu’Il agrée.
  27. Ceux qui ne croient pas en l’au-delà donnent aux Anges des noms de femmes,
  28. alors qu’ils n’en ont aucune science : ils ne suivent que la conjecture, alors que la conjecture ne sert à rien contre la vérité.
  29. écarte-toi donc, de celui qui tourne le dos à Notre rappel et qui ne désire que la vie présente.
  30. Voilà toute la portée de leur savoir. Certes ton Seigneur connaît parfaitement celui qui s’égare de Son chemin et Il connaît parfaitement qui est bien guidé.
  31. A Allah appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre afin qu’Il rétribue ceux qui font le mal selon ce qu’ils œuvrent, et récompense ceux qui font le bien par la meilleure récompense,
  32. ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et qui ne commettent que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C’est Lui qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté ; c’est Lui qui connaît mieux ceux qui Le craignent
  33. Vois-tu celui qui s’est détourné,
  34. donné peu et a finalement cessé de donner ?
  35. Détient-il la science de l’Inconnaissable en sorte qu’il voit ?
  36. Ne lui a-t-on pas annoncé ce qu’il y avait dans les feuilles de Moïse
  37. et celles d’Abraham qui a tenu parfaitement sa promesse de transmettre
  38. qu’aucune âme ne portera le fardeau (le péché) d’autrui,
  39. et qu’en vérité, l’homme n’obtient que le fruit de ses efforts ;
  40. et que son effort, en vérité, lui sera présenté (le jour du Jugement).
  41. Ensuite il en sera récompensé pleinement,
  42. et que tout aboutit, en vérité, vers ton Seigneur,
  43. et que c’est Lui qui a fait rire et qui a fait pleurer,
  44. et que c’est Lui qui a fait mourir et qui a ramené à la vie,
  45. et que c’est Lui qui a créé les deux éléments de couple, le mâle et la femelle,
  46. d’une goutte de sperme quand elle est éjaculée
  47. et que la seconde création Lui incombe,
  48. et c’est Lui qui a enrichi et qui a fait acquérir.
  49. Et c’est Lui qui est le Seigneur de Sirius,
  50. et c’est Lui qui a fait périr les anciens Aad,
  51. ainsi que les Tamud, et Il fit que rien n’en subsistât,
  52. ainsi que le peuple de Noé antérieurement, car ils étaient encore plus injustes et plus violents,
  53. de même qu’Il anéantit les villes renversées.
  54. Et les recouvrit de ce dont Il les recouvrit.
  55. Lequel donc des bienfaits de ton Seigneur mets-tu en doute ?
  56. Voici un avertisseur analogue aux avertisseurs anciens :
  57. l’Imminente (L’heure du Jugement) s’approche.
  58. Rien d’autre en dehors d’Allah ne peut la dévoiler.
  59. Quoi ! Vous étonnez-vous de ce discours (le Coran) ?
  60. Et vous en : riez et n’en pleurez point ?
  61. absorbés que vous êtes par votre distraction.
  62. Prosternez-vous donc à Allah et adorez-Le.


Traducteur : Muhammad Hamidullah (1959)

Loso

Texte en elko


Traducteur : Ziecken

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels