Sourate 54 : La lune (Al-Qamar)

De Elkodico.

Le Coran

Sourate 1Sourate 2Sourate 3Sourate 4Sourate 5Sourate 6Sourate 7Sourate 8Sourate 9Sourate 10
Sourate 11Sourate 12Sourate 13Sourate 14Sourate 15Sourate 16Sourate 17Sourate 18Sourate 19Sourate 20
Sourate 21Sourate 22Sourate 23Sourate 24Sourate 25Sourate 26Sourate 27Sourate 28Sourate 29Sourate 30
Sourate 31Sourate 32Sourate 33Sourate 34Sourate 35Sourate 36Sourate 37Sourate 38Sourate 39Sourate 40
Sourate 41Sourate 42Sourate 43Sourate 44Sourate 45Sourate 46Sourate 47Sourate 48Sourate 49Sourate 50
Sourate 51Sourate 52Sourate 53Sourate 54Sourate 55Sourate 56Sourate 57Sourate 58Sourate 59Sourate 60
Sourate 61Sourate 62Sourate 63Sourate 64Sourate 65Sourate 66Sourate 67Sourate 68Sourate 69Sourate 70
Sourate 71Sourate 72Sourate 73Sourate 74Sourate 75Sourate 76Sourate 77Sourate 78Sourate 79Sourate 80
Sourate 81Sourate 82Sourate 83Sourate 84Sourate 85Sourate 86Sourate 87Sourate 88Sourate 89Sourate 90
Sourate 91Sourate 92Sourate 93Sourate 94Sourate 95Sourate 96Sourate 97Sourate 98Sourate 99Sourate 100
Sourate 101Sourate 102Sourate 103Sourate 104Sourate 105Sourate 106Sourate 107Sourate 108Sourate 109Sourate 110
Sourate 111Sourate 112Sourate 113Sourate 114


 

La lune

Aunom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  1. L’Heure approche et la lune s’est fendue.
  2. Et s’ils voient un prodige, ils s’en détournent et disent : «Une magie persistante».
  3. et ils le traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or chaque chose arrivera à son terme et son but
  4. Ils ont pourtant reçu comme nouvelles de quoi les empêcher (du mal) ;
  5. Cela est une sagesse parfaite. Mais les avertissements ne leur servent à rien.
  6. Détourne-toi d’eux. Le jour l’appeleur appellera vers une chose affreuse,
  7. les regards baissés, ils sortiront des tombes comme des sauterelles éparpillées,
  8. courant, le cou tendu, vers l’appeleur. Les mécréants diront : «Voilà un jour difficile».
  9. Avant eux, le peuple de Noé avait crié au mensonge. Ils traitèrent Notre serviteur de menteur et dirent : «C’est un possédéet il fut repoussé.
  10. il invoqua donc son Seigneur : «Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause)».
  11. Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle,
  12. et fîmes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrèrent d’après un ordre qui était déjà décrété dans une chose faite.
  13. Et Nous le portâmes sur un objet fait de planches et de clous l’arche,
  14. voguant sous Nos yeux : récompense pour celui qu’on avait renié Noé.
  15. Et Nous la laissâmes, comme un signe d’avertissement. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ?
  16. Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements ?
  17. En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ?
  18. Les Aad ont traité de menteur (leur Messager). Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements ?
  19. Nous avons envoyé contre eux un vent violent et glacial, en un jour néfaste et interminable ;
  20. il arrachait les gens comme des souches de palmiers déracinés.
  21. Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements ?
  22. En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ?
  23. Les Tamud ont traité de mensonges les avertissements ?
  24. Ils dirent : «Allons-nous suivre un seul homme (Salih) d’entre nous-mêmes ? Nous serions alors dans l’égarement et la folie.
  25. Est-ce que le message a été envoyé à lui à l’exception de nous tous ? C’est plutôt un grand menteur, plein de prétention et d’orgueil».
  26. Demain, ils sauront qui est le grand menteur plein de prétention et d’orgueil.
  27. Nous leur enverrons la chamelle, comme épreuve. Surveille-les donc et sois patient.
  28. Et informe-les que l’eau sera en partage entre eux et la chamelle ; chacun boira à son tour.
  29. Puis ils appelèrent leur camarade qui prit son épée et la tua.
  30. Comment furent donc Mon châtiment et Mes avertissements ?
  31. Nous lâchâmes sur eux un seul Cri, et voilà qu’ils furent réduits à l’état de paille d’étable.
  32. Et vraiment, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ?
  33. Le peuple de Lot traita de mensonges les avertissements.
  34. Nous lâchâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Lot que Nous sauvâmes avant l’aube,
  35. à titre de bienfait de Notre part : ainsi récompensons-Nous celui qui est reconnaissant.
  36. Il les avait pourtant avertis de Nos représailles. Mais ils mirent les avertissements en doute.
  37. En effet, ils voulaient séduire ses hôtes. Nous aveuglâmes leurs yeux «Goûtez donc Mon châtiment et Mes avertissements.
  38. En effet, au petit matin, un châtiment persistant les surprit.
  39. Goûtez donc Mon châtiment et Mes avertissements.
  40. Et vraiment, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ?
  41. Les avertissements vinrent certes, aux gens de Pharaon.
  42. Ils traitèrent de mensonges tous Nos prodiges. Nous les saisîmes donc, de la saisie d’un Puissant Omnipotent.
  43. Vos mécréants sont-ils meilleurs que ceux- ? Ou bien y a-t-il dans les écritures une immunité pour vous ?
  44. Ou bien ils disent : «Nous formons un groupe fort et nous vaincrons».
  45. Leur rassemblement sera bientôt mis en déroute, et ils fuiront.
  46. L’Heure, plutôt, sera leur rendez-vous, et l’Heure sera plus terrible et plus amère.
  47. Les criminels sont certes, dans l’égarement et la folie.
  48. Le jour on les traînera dans le Feu sur leurs visages, (on leur dira) : «Goûtez au contact de Saqar la chaleur brûlante de l’Enfer».
  49. Nous avons créé toute chose avec mesure,
  50. et Notre ordre est une seule parole ; il est prompt comme un clin d’oeil.
  51. En effet, nous avons fait périr des peuples semblables à vous. Y a-t-il quelqu’un pour s’en souvenir ?
  52. Et tout ce qu’ils ont fait est mentionné dans les registres,
  53. et tout fait, petit et grand, est consigné.
  54. Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux,
  55. dans un séjour de vérité, auprès d’un Souverain Omnipotent.


Traducteur : Muhammad Hamidullah (1959)

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels