Sourate 98 : La preuve (Al-Bayyinah)

De Elkodico.

(Redirigé depuis Sourate 98)
Le Coran

Sourate 1Sourate 2Sourate 3Sourate 4Sourate 5Sourate 6Sourate 7Sourate 8Sourate 9Sourate 10
Sourate 11Sourate 12Sourate 13Sourate 14Sourate 15Sourate 16Sourate 17Sourate 18Sourate 19Sourate 20
Sourate 21Sourate 22Sourate 23Sourate 24Sourate 25Sourate 26Sourate 27Sourate 28Sourate 29Sourate 30
Sourate 31Sourate 32Sourate 33Sourate 34Sourate 35Sourate 36Sourate 37Sourate 38Sourate 39Sourate 40
Sourate 41Sourate 42Sourate 43Sourate 44Sourate 45Sourate 46Sourate 47Sourate 48Sourate 49Sourate 50
Sourate 51Sourate 52Sourate 53Sourate 54Sourate 55Sourate 56Sourate 57Sourate 58Sourate 59Sourate 60
Sourate 61Sourate 62Sourate 63Sourate 64Sourate 65Sourate 66Sourate 67Sourate 68Sourate 69Sourate 70
Sourate 71Sourate 72Sourate 73Sourate 74Sourate 75Sourate 76Sourate 77Sourate 78Sourate 79Sourate 80
Sourate 81Sourate 82Sourate 83Sourate 84Sourate 85Sourate 86Sourate 87Sourate 88Sourate 89Sourate 90
Sourate 91Sourate 92Sourate 93Sourate 94Sourate 95Sourate 96Sourate 97Sourate 98Sourate 99Sourate 100
Sourate 101Sourate 102Sourate 103Sourate 104Sourate 105Sourate 106Sourate 107Sourate 108Sourate 109Sourate 110
Sourate 111Sourate 112Sourate 113Sourate 114


 

La preuve

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  1. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu’à ce que leur vienne la Preuve évidente :
  2. un Messager, de la part d’Allah, qui leur récite des feuilles purifiées,
  3. dans lesquelles se trouvent des prescriptions d’une rectitude parfaite.
  4. Et ceux à qui le Livre a été donné ne se sont divisés qu’après que la preuve leur fut venue.
  5. Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la Salat et d’acquitter la Zakat. Et voilà la religion de droiture.
  6. Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.
  7. Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, ce sont les meilleurs de toute la création.
  8. Leur récompense auprès d’Allah sera les Jardins de séjour, sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah les agrée et ils L’agréent. Telle sera la récompense de celui qui craint son Seigneur.


Traducteur : Muhammad Hamidullah (1959)

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2013
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Outils personnels