Histoire de l'elko

De Elkodico.

Version du 11 janvier 2020 à 10:59 par Ziecken (Discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
L'histoire
de l'elko


L'elko est une langue artificielle créée en 2002, c'est donc une idéolangue jeune. Voici son histoire.


Sommaire

Avant l'elko

Ziecken crée des langues depuis l'âge de 13 ans. A 16 ans, il crée sa première langue élaborée : le "kunbé", puis d'autres ont rapidement vu le jour.

En 1998, l'année de sa majorité, Ziecken crée l'urque. Une langue utilisant le futhark (ᚠᚢᚦᚫᚱᚲ) comme système d'écriture. Cela coïncide avec sa découverte des runes et de la mythologie nordique.

En 2000, l'urque montre vite ses limites car son principe est basé sur la signification des runes. La langue ne compte donc que 24 concepts de bases. Le projet est mis de côté[1].

Cette même année, Ziecken met en place un questionnaire en vue d'interroger son entourage pour savoir s'ils seraient prêts à apprendre une langue construite et sous quelles conditions. Ce questionnaire est nommé "questionnaire de pré-création".

Pendant près de deux Ziecken analyse les réponses et forme l'esquisse d'une nouvelle langue : l'elko

Genèse du projet et premiers pas (version 1.0)

L'elko est officiellement né le 4 avril 2002.

A cette date sont mises en place 20 règles de bases connues aujourd'hui sous le nom de Sammito. Ce Sammito se base sur le principe du Fundamento en Espéranto.

Le premier travail a donc été de tester l'elko sur des centaines de phrases basiques puis sur des petits textes.

Mais sans locuteur, sans échange oral ou écrit, sans traduction d'envergure l'elko patine.

Le Sammito a alors été présenté et de premiers intéressés ont commencés à l'étudier vers 2005.

La langue a montré certaines de ses limites et de ses lacunes et de nouvelles règles ont vu le jour.

L'âge de la restructuration (version 2.0)

Depuis sa création, en avril 2002, l'elko n'a cessé d'évoluer, tant au niveau de son lexique que de sa grammaire.

Les règles se sont multipliées et certaines exceptions sont apparues.

Une prise de conscience en 2005 a inversé la tendance et remis l'elko sur le chemin de la minimalisation et de la simplification.

Pendant près d'un an, de nombreuses règles ont été simplifiées et supprimées.

Certains disent que l'elko est véritablement né le 8 août 2006 (version 2.0), date à laquelle l'elko a subit une profonde réforme, cette date est aujourd'hui retenue comme la fête des clés.

Un tiers des clés ont été validée cette année-là.

L'âge de la contribution (version 3.0)

L'elko est une idéolangue jeune, mais aussi active. Ses locuteurs, mais pas seulement, contribuent régulièrement aux travers de forums et des réseaux sociaux à faire évoluer la langue.

Depuis la version 3.6, et l'académie elkanne vient en janvier de valider la version 3.6, l'elko s'enrichie et se perfectionne tant au niveau grammatical que lexical.

L'âge de la stabilisation (version 4.0)

A remarquer que chaque grande étape de l'elko commence avec une version en .0 , j'ose imaginer que nous approchons de la stabilité de la langue !

Nous sommes actuellement à la version 3.6, et l'elko pour atteindre cet âge de la stabilité pour ses 20 ans !



  1. Il sera plus tard repris comme langue minimaliste.
Outils personnels