Job (chapitre 8)

De Elkodico.

Version du 14 décembre 2015 à 19:29 par Ziecken (Discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Job

12345678910
11121314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
4142

 

Job (chapitre 8)

  1. Alors Baldad de Sun, prenant la parole, dit à Job :
  2. Jusqu’à quand direz-vous toutes ces choses, et votre bouche proférera-t-elle des paroles qui sont comme un vent impétueux ?
  3. Dieu est-il injuste dans ses jugements ? et le Tout-Puissant renverse-t-il la justice ?
  4. Quoique vos enfants, après avoir péché contre lui, aient été livrés à la juste peine de leur iniquité ;
  5. Pour vous néanmoins, si vous vous empressez d’aller à Dieu, et de conjurer par vos prières le Tout-Puissant,
  6. Si vous marchez devant lui avec un cœur pur et droit, il se lèvera aussitôt pour vous secourir, et il récompensera votre justice par la paix qu’il fera régner dans votre maison.
  7. Il augmentera de telle sorte tout ce que vous avez eu de grandeur jusqu’alors, que votre premier état ne paraîtra rien en comparaison du second.
  8. Interrogez les races passées ; consultez avec soin les histoires de nos pères.
  9. (Car nous ne sommes que d’hier au monde, et nous ignorons beaucoup de choses, parce que nos jours s’écoulent sur la terre comme l’ombre.)
  10. Et nos ancêtres vous enseigneront ce que je vous dis : ils vous parleront, et vous découvriront les sentiments de leur cœur.
  11. Le jonc peut-il verdir sans humidité ? ou peut-il croître sans eau ?
  12. A peine est-il dans sa vigueur, que sans qu’on le cueille, il sèche plutôt que toutes les herbes.
  13. Telle est la voie de tous ceux qui oublient Dieu ; et c’est ainsi que périra l’espérance de l’hypocrite.
  14. Il sera forcé à la fin de condamner lui-même sa folie, et ce qui fait sa confiance ne sera que comme une toile d’araignée.
  15. Il voudra s’appuyer sur sa maison, et elle n’aura point de fermeté ; il fera ses efforts pour la soutenir, et elle ne subsistera point.
  16. Il est comme une plante qui a quelque fraîcheur avant que le soleil se lève, et qui pousse sa tige aussitôt qu’il est levé ;
  17. ses racines se multiplient dans un tas de pierres, et elle demeure fermée au milieu des cailloux :
  18. si on l’arrache de sa place, le lieu même elle était la renoncera, et lui dira : Je ne vous ai jamais connue.
  19. C’est donc à quoi se réduit toute la prospérité de l’hypocrite : il se sèche sur la terre, afin que d’autres prennent sa place.
  20. Mais Dieu ne rejettera point celui qui est simple, et il ne tendra point la main aux méchants :
  21. Jusqu’à ce que la joie se répande sur votre visage, et les chants d’allégresse sur vos lèvres :
  22. Alors ceux qui vous haïssaient seront couverts de confusion, et la maison des impies ne subsistera plus.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2015
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
La Bible

L'ancien testament
Le Pentateuque : GénèseExodeLévitiqueNombresDeutéronome
Les Livres historiques : JosuéJugesRuthSamuel ISamuel IIRois IRois IIChroniques IChroniques IIEsdrasNéhémieEstherTobieJudithMachabées IMachabées II
Les Livres poétiques : JobPsaumesProverbesEcclésiastesCantiquesSagesseEcclésiastique
Les Prophètes : IsaïeJérémieLamentationsBaruchÉzéchielDanielOséeJoëlAmosAbdiasJonasMichéeNahumHabakukSophonieAggéeZacharieMalachie
Le nouveau testament
Les Évangiles : Saint MatthieuSaint MarcSaint LucSaint Jean
Les Actes des Apôtres : Actes des Apôtres
Les Épîtres de Saint Paul : RomainsCorinthiens ICorinthiens IIGalatesÉphésiensPhilippiensColossiensThessaloniciens IThessaloniciens IITimothée ITimothée IITitePhilémonHébreux
Les Épîtres catholiques : Saint JacquesSaint Pierre ISaint Pierre IISaint Jean ISaint Jean IISaint Jean IIISaint Jude
Écrit Apocalyptique : Apocalypse

 

Analyse de texte

Outils personnels