Le livre des commencements (paragraphe 5)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 

Modèle:Le livre des commencements

Le livre des commencements (paragraphe 5)

Le père d’Âstîka est un grand ascète, du nom de Jaratkâru, qui a fait voeu de chasteté/Un jour il voit ses ancêtres suspendus au dessus d’un abîme, la tête en bas, accrochés à une touffe d’herbe dont un rat ronge la racine/Il les interroge/C’est parce que Jaratkâru, leur unique descendant, ne veut pas avoir d’enfant, et qu’ils sont donc privés de descendance/Ils l’exhortent à prendre femme/Jaratkâru accepte de mauvaise grâce : il faudra que cette épouse porte le même nom que lui, et lui soit donnée gratuitement/Il part donc à la recherche d’une épouse et n’en trouve pas, jusqu’au jour il rencontre le serpent Vâsuki qui lui offre sa soeur Jaratkâru !/Tout cela était prévu de longue date, depuis que les serpents avaient été maudits par leur mère et condamnés à être brûlés au cours du sacrifice de Janamejaya/Le fils de Jaratkâru, Âstîka, devait sauver les [[serpents. 1.14.]] Aux débuts des temps, deux filles de Daksha, Kadrû et Vinatâ, épousent Kashyapa/Elles choisissent, Kadrû d’avoir mille fils, Vinatâ d’en avoir deux/Kashyapa en accorde un et demi à Vinatâ/Kadrû pond mille oeufs, Vinatâ deux/Les oeufs sont placés dans des jarres humides/Au bout de cinq cents ans, naissent mille serpents des oeufs de Kadrû/Vinatâ, impatiente, brise un de ses oeufs et découvre un enfant, Aruna, qui n’a que la moitié supérieure du corps/Aruna devient cocher du soleil/Garuda naît après cinq cents ans [[encore. 1.15.]] Les deux soeurs aperçoivent le cheval Ucchaisshravas, du barattement de l’océan/Plus loin encore dans le temps, les dieux, accablés par la vieillesse et la faim étaient allés trouver Brahmâ sur le mont Meru/ Description du mont Meru/Vishnu leur conseille de baratter l’océan pour obtenir la liqueur d’immortalité [[(amrita).

1.16.]] Le barattement de l’océan/Aidés par le serpent Shesha, les dieux prennent le mont Mandara comme partie mobile de la baratte/Ils le soulèvent, le retournent, en font reposer la pointe sur le dos du roi des tortues au fond de l’océan, prennent Vâsuki comme corde, et, avec les démons, commencent à baratter l’océan/Transformation des eaux/De l’océan sortent alors Soma, Shrî, le cheval Ucchaisshravas, le joyau Kausthubha, puis enfin Dhavantari portant la liqueur d’immortalité dans une fiole blanche/Les démons se précipitent pour s’en [[emparer. 1.17.]] Les démons se jettent sur les dieux qui boivent vite la liqueur d’immortalité/Le démon Râhu essaye d’en profiter, mais il est dénoncé par le soleil et la lune/Vishnu lui tranche la tête/Combat des dieux et des démons/Vishnu crée son disque/Suite du combat, à coup de montagnes entières/Les démons sont vaincus et se réfugient dans la mer et sous la terre/Les dieux cachent la liqueur d’[[immortalité. 1.18.]] Kadrû et Vinatâ parient sur la couleur de la queue du cheval Uccaisshravas, l’esclavage comme enjeu/Kadrû demande à ses mille fils de se faire crins noirs et de s’attacher à la queue du cheval/Ils refusent et elle les maudit : vous serez brûlés au cours du sacrifice offert par [[Janamejaya. 1.19.]] Kadrû et Vinatâ arrivent au bord de l’océan/Description de l’[[océan. 1.20.]] Elles voient Ucchaisshravas, la queue noire de serpents/Vinatâ devint esclave de Kadrû/Pendant ce temps, Garuda brise sa coquille et naît/Son éclat est insoutenable/Les dieux font son éloge et le prie d’atténuer son éclat qui brûle le monde/Garuda accepte et rejoint sa mère avec Aruna/Le soleil s’était mis en tête de brûler les mondes/Les dieux demandent un remède à Brahmâ/Aruna est placé sur le char du soleil, devant lui, pour absorber son [[éclat. 1.21.]] Kadrû ordonne à Vinatâ de la porter à Ramanîyaka/Garuda se charge des serpents qu’il porte sur son dos/Il s’approche du soleil pour les brûler/Kadrû invoque Indra/Louanges à [[Indra. 1.22.]] Indra fait [[pleuvoir. 1.23.]] Description de l’île de Ramanîyaka/Vinatâ explique à Garuda qu’elle est esclave de Kadrû/Garuda demande ce qu’il doit faire pour la libérer, et les serpents demandent la liqueur d’[[immortalité. 1.24.]] Garuda demande ce qu’il peut manger/Sa mère lui indique les Nishâda et lui enjoint de ne pas tuer de brâhmane/Il les reconnaîtra au feu qui brûlerait son gosier/Il dévore les [[Nishâda. 1.25.]] Il a avalé par mégarde un brâhmane et le laisse ressortir/Il repart et rencontre son père Kashyapa en route/Il a toujours faim et demande une autre nourriture/Kashyapa raconte l’Histoire de Vibhâvasu et Supratîka/Ce sont deux frères qui se querellent pour une question d’héritage/Ils se maudissent mutuellement, deviennent éléphant et tortue et continuent à se battre/Il n’a qu’à les manger !/Garuda se saisit de l’éléphant et de la tortue et s’envole/Il se pose sur la maîtresse branche de l’arbre Rohina, longue de cent lieues/La branche [[casse. 1.26.]] La branche est habitée par des Vâlakhilya, la tête en bas/Pour ne pas leur faire de mal, Garuda saisit la branche et s’envole avec elle/Il ne sait se poser/Il arrive au mont Gandhamâdana son père Kashyapa se livre à l’ascèse/Kashyapa persuade les Vâlakhilya de quitter la branche/Garuda se débarrasse de la branche sur une montagne déserte, dévore l’éléphant et la tortue et s’envole à nouveau/Des présages funestes assaillent les dieux/Indra en demande la raison à Brihaspati/Celui-ci lui explique que, par sa faute, Garuda s’apprête à voler la liqueur d’immortalité/Les dieux renforcent les défenses autour de la liqueur d’[[immortalité. 1.27]] Histoire des Vâlakhilya/Les dieux offrent leurs services à Kashyapa qui sacrifiait pour avoir un fils et il leur demande de lui apporter du bois/Indra apporte un énorme fagot/En route, il rencontre les Vâlakhilya qui portent un fétu et manquent se noyer dans une flaque d’eau laissée dans l’empreinte d’une vache/Il les enjambe avec mépris/Les Vâlakhilya entreprennent alors un grand sacrifice pour demander un autre Indra/Kashyapa intercède pour le compte d’Indra/Ainsi naîtra Garuda, mais il deviendra l’ami d’[[Indra. 1.28.]] Garuda fond sur les dieux et les aveugle de poussière/Vayu disperse la poussière/Combat entre Garuda et les dieux/Garuda disperse les dieux/Un mur de feu empêche sa progression/Garuda se fait mille bouches et écope les rivières pour éteindre ce feu/Il se fait [[minuscule. 1.29.]] Il franchit ainsi un engin meurtrier, aveugle les deux serpents qui protégeaient la liqueur et la dérobe/En route, il rencontre Vishnu qui lui accorde un voeu/Il choisit de se tenir au dessus de Vishnu, et d’être immortel/A son tour, il accorde un voeu à Vishnu, qui choisit de l’avoir pour monture et d’en faire l’emblème de son étendard : "Ainsi tu te tiendras au-dessus de moi !"]]/Indra rattrape Garuda et le frappe de son foudre/Mais Garuda lui montre qu’il ne peut détruire une seule de ses plumes/Indra lui demande jusqu’ va sa [[force. 1.30.]] Garuda pourrait soulever la terre entière avec la tige d’une seule plume/ Indra lui offre son amitié en échange de la liqueur d’immortalité/Garuda refuse de la lui donner, mais il pourra la dérober il la laissera/Indra lui offre un voeu/Il choisit d’avoir les serpents pour nourriture/Il arrive auprès des serpents et leur annonce qu’il a apporté la liqueur/Il la dépose sur l’herbe/Les serpents libèrent Vinatâ et vont faire leurs ablutions à la rivière/Indra reprend la liqueur/Les serpents en revenant ne la trouvent plus et lèchent l’herbe elle était déposée/Voilà pourquoi leur langue est [[fourchue. 1.31.]] Les noms des [[serpents. 1.32.]] A l’annonce de la malédiction de sa mère, le serpent Shesha se livre à une terrible ascèse/Il se plaint de ses frères/Brahmâ lui accorde un voeu et il choisit d’être ferme dans le devoir, la renonciation et l’ascèse/ Brahmâ lui demande de porter la [[terre. 1.33.]] Les serpents, sous la direction de Vâsuki, tiennent conseil pour chercher d’écarter la malédiction de leur mère/Ils imaginent toutes sortes d’expédients, allant jusqu’à l’assassinat de Janamejaya/Vâsuki n’est pas d’[[accord. 1.34.]] Elâpatra rapporte qu’il a entendu Brahmâ annoncer la venue d’Âstîka qui sauverait les meilleurs des serpents. Vâsuki doit donner sa soeur Jaratkâru à l’ascète Jaratkâru/ est leur [[salut. 1.35.]] Vâsuki participe au barattement de l’océan/Brahmâ, pour le récompenser, lui confirme la venue d’Âstîka/Qu’il donne sa soeur Jaratkâru à l’ascète [[Jaratkâru. 1.36.]] Histoire de Parikshit/Parikshit, roi des Kaurava, blesse une gazelle à la chasse et en perd la trace/En la cherchant, il rencontre dans la forêt un ermite et lui demande s’il a vu la gazelle/Mais l’ermite a fait voeu de silence et ne répond rien/Furieux, Parikshit lui pose sur l’épaule un serpent mort/Shringin, le fils de l’ermite, est moqué par une camarade, Krisha : "Ton père porte un cadavre sur l’[[épaule". 1.37.]] Krisha raconte à Shringin ce qu’a fait Parikshit/Shringin maudit Parikshit : il sera tué dans une semaine par Takshaka/Shringin rapporte à son père la malédiction qu’il a prononcée/Son père ne l’approuve pas : Parikshit est un bon [[roi. 1.38.]] Mais ce qui est dit est dit ! Shringin ne peut retirer sa malédiction/Son père l’envoie dans la forêt réfléchir aux conséquences de la colère, et fait prévenir Parikshit par son disciple Gauramukha de la malédiction prononcée/Parikshit se reprend et assure sa défense/Kashyapa, au courant de la malédiction, se met en route pour guérir le roi quand il le faudra/Takshaka le voit et lui demande ce qu’il va faire/Il lui annonce qu’il mordra le roi aujourd’hui même/Kashyapa répond qu’il a le pouvoir de [[guérir. 1.39.]] Takshaka le met au défi/Il mord un arbre qui est réduit en cendres par son venin/Kashyapa le fait revivre/Takshaka soudoie alors Kashyapa qui se laisse acheter et fait demi-tour/Takshaka, apprenant que le roi est bien défendu, fait appel à la magie/Il fait offrir au roi, par des serpents déguisés en ermites, des fruits, des feuilles et de l’eau/Parikshit accepte ces offrandes, mais dans le fruit qu’il mange, se trouve un petit ver rouge aux yeux noirs/C’est Takshaka, qui enserre le roi dans ses [[anneaux. 1.40.]] Les ministres s’enfuient, le palais s’effondre/Janamejaya, le fils de Parikshit est fait roi et on lui trouve une [[épouse. 1.41.]] Ugrashravas développe l’Histoire de Jaratkâru/Cet ascète trouve ses ancêtres, les Yâyâvara suspendus la tête en bas au dessus d’un abîme, accrochés à une touffe d’herbe dont un rat ronge la racine/C’est l’extinction de leur descendance qui les a mis dans cette situation/Ils ont un seul descendant, Jaratkâru, qui a fait voeu de célibat/La touffe d’herbe, c’est le tronc de leur famille, les racines, leur descendance, dévorée par le temps, le rat, le temps tout-puissant/Ils vont choir dans l’enfer, à cause de [[Jaratkâru. 1.42]], Jaratkâru se fait reconnaître et promet de se marier s’il trouve une jeune fille qui porte le même nom que lui et si on la lui donne spontanément en aumône/Il ne trouve pas de jeune fille qui réponde aux conditions posées/Seul dans la forêt, il clame sa quête/Les serpents l’entendent et préviennent Vâsuki/Celui-ci, accompagné de sa soeur, rejoint Jaratkâru dans la forêt et la lui [[offre. 1.43.]] Il précise qu’elle s’appelle aussi Jaratkâru et qu’il continuera à la nourrir/Jaratkâru se marie/Il fait promettre à sa femme de ne rien faire qui lui déplaise/Elle conçoit un enfant/Quelque jours plus tard l’ascète est endormi sur ses genoux/Arrive l’heure de la prière/Elle ne sait si elle doit le réveiller ou non/De peur qu’il manque à son devoir, elle le réveille/Il se met en colère et se sent méprisé : le soleil n’aurait pas eu l’audace de se coucher tandis qu’il dormait !/Et Jaratkâru s’en va/Elle s’inquiète de savoir si le but de son mariage, avoir un fils pour le salut de sa famille, est bien rempli/L’ascète se contente de lui assurer que l’enfant est bien , et retourne à son [[ascèse. 1.44.]] Vâsuki apprend que Jaratkâru est parti et s’inquiète de savoir si sa soeur est bien enceinte/Elle le rassure/Naissance d’Âstîka, élevé dans le palais du roi des [[serpents. 1.45.]] Eloge de Parikshit/Les ministres racontent à Janamejaya la mort de son père/Comment, à la chasse, il a blessé une gazelle qui lui a échappé/ Comment il a demandé à un ascète s’il avait vu cette gazelle et comment celui-ci n’a rien répondu/Comment il l’a outragé en déposant un serpent mort sur son [[épaule. 1.46.]] Comment Shringin a appris l’outrage fait à son père et comment il a maudit Parikshit/Comment le père de Shringin a fait prévenir le roi/Comment Takshaka a soudoyé Kashyapa/Comment un paysan qui ramassait du bois a tout entendu et rapporté l’entretien de Kashyapa et de Takshaka/Comment Takshaka a mordu Parikshit/Janamejaya prend la décision de se venger de [[Takshaka. 1.47.]] Janamejaya convoque les prêtres et les sacrifiants/On décide de rassembler les serpents et de les brûler au cours d’un sacrifice/ Préparations du sacrifice/Un constructeur prévient qu’un brâhmane se présentera qui empêchera le sacrifice d’arriver à son terme/On renforce la garde/Le sacrifice commence et les serpents, irrésistiblement appelés, tombent dans le [[feu. 1.48.]] Nom des différents officiants/Takshaka se réfugie chez Indra qui le rassure/Vâsuki demande à sa soeur d’envoyer d’urgence Âstîka pour arrêter le sacrifice, comme l’a prévu [[Brahmâ. 1.49.]] Jaratkâru explique à Âstîka les raisons de sa naissance/Comment Kadrû, la mère des serpents a maudit ses fils et les a condamnés à être brûlés au cours du sacrifice de Janamejaya/Comment Brahmâ a annoncé la naissance d’Âstîka/Comment Vâsuki a donné sa soeur à l’ascète Jaratkâru/Qu’Âstîka accomplisse maintenant sa mission/Âstîka rassure Vâsuki et se rend au sacrifice/Les gardes l’empêchent d’[[entrer. 1.50.]] Âstîka fait l’éloge du [[sacrifice. 1.51.]] Janamejaya, émerveillé par les paroles d’Âstîka, lui offre un voeu/Les prêtres lui conseillent d’attendre que Takshaka soit tombé lui aussi dans le feu/Le sacrifice continue donc/Indra apparaît, mais il ne peut protéger Takshaka qui tombe vers le feu/Janamejaya renouvelle son offre de voeu à Âstîka/Celui-ci demande l’arrêt immédiat du sacrifice/Janamejaya, dépité, lui propose de choisir un autre voeu, mais Âstîka est intraitable/Le sacrifice s’[[arrête. 1.52.]] Nom des serpents tombés dans le [[feu. 1.53.]] Takshaka ne tombe pas dans le feu/Âstîka l’encourage : "Tiens bon !"]]/Le sacrifice cesse/Janamejaya récompense les officiants et renvoie Âstîka chez lui avec beaucoup d’honneurs/Les serpents félicitent Âstîka et lui offrent un voeu/Il choisit que l’invocation de son nom protège de la morsure des [[serpents.

Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73


  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192


  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels