Le livre des préparatifs (paragraphe 60)

De Elkodico.

Le Mahâbhârata

I Le Livre des commencements • II Le Livre de l'assemblée • III Le Livre de la forêt • IV Le Livre de Virata • V Le Livre des préparatifs • VI Le Livre de Bhîsma • VII Le Livre de Drona • VIII Le Livre de Karna • IX Le Livre de Shalya • X Le Livre de l'attaque nocturne • XI Le Livre des femmes • XII Le Livre de l'apaisement • XIII Le Livre de l'enseignement • XIV Le Livre du sacrifice royal • XV Le Livre du séjour en forêt • XVI Le Livre des pilons • XVII Le Livre du grand départ • XVIII Le Livre de la montée au ciel

 
Le livre des préparatifs

495051525354
555657585960

 

Histoire d’Ambâ

5.170. Duryodhana lui demande pourquoi. Bhîshma raconte qu’il a fait roi son frère Vicitravîrya, après la mort de son père et de son frère aîné. Pour son frère, il enlève les trois princesses de Kâshi, Ambâ, Ambikâ et Ambâlikâ, en combattant seul les rois assemblés pour leur mariage.

5.171. Il les présente à sa mère Satyavatî. On prépare le mariage de Vicitravîrya. Ambâ informe Bhîshma qu’elle est amoureuse de Shâlva.

5.172. Bhîshma laisse partir Ambâ. Elle va chez Shâlva qui la repousse : elle a appartenu à un autre. Malgré ses explications, Shâlva reste inflexible.

5.173. Ambâ ne veut pas retourner chez elle. Elle se rend dans l’ermitage de Shaikhavatya, raconte tout ce qui lui est arrivé et demande d’être admise comme ascète.

5.174. Les ascètes se demandent quelle conduite tenir envers elle. Arrivée du roi Hotravâhana, qui se trouve être son grand-père. Elle se met sous sa protection.

5.175. Il lui conseille d’aller trouver Râma. Arrivée d’Akritavrana, un disciple de Râma, qui annonce la venue prochaine de celui-ci, et s’enquiert d’Ambâ. On lui raconte son histoire.

5.176. Akritavrana estime que Bhîshma est le principal responsable, dont il faut se venger. Ambâ approuve. Arrivée de Râma. Après les salutations d’usage, Ambâ raconte à nouveau son histoire et demande à Râma de la venger de Bhîshma.

5.177. Râma propose d’amener Bhîshma à la raison, mais Ambâ insiste : «Tue-le». Râma s’en tient à une solution négociée. Akritavrana rappelle à Râma ses anciennes promesses : il a promis de donner refuge à ceux qui le lui demanderaient et de tuer les orgueilleux qui auraient, seuls, défaits des rois assemblés pour combattre. Or c’est précisément ce qu’a fait Bhîshma. Râma promet de parler à Bhîshma, et de le tuer s’il ne l’écoute pas. Il se met en route et établit son campement prés du Kurukshetra.

5.178. Il fait dire à Bhîshma qu’il l’attend. Bhîshma arrive. Râma lui reproche sa conduite envers Ambâ et lui enjoint de la reprendre. Bhîshma refuse. Râma insiste et menace de le tuer. Bhîshma lui rappelle qu’il a été son élève. Raison de plus pour obéir, rétorque Râma. Bhîshma continue à refuser et est prêt à combattre son ancien maître. Il lui donne rendez-vous pour le combat au Kurukshetra.

5.179. Râma se moque de lui et demande que le combat commence le jour même. Râma se rend au Kurukshetra, Bhîshma passe par Hâstinapura pour s’équiper. Les deux combattants se défient et sonnent leurs conques. Les dieux et les rishi viennent assister au combat. Gangâ essaye d’apaiser Râma et Bhîshma, sans succès.

5.180. Bhîshma prie Râma de prendre un char et une armure pour le combat. Celui-ci répond que la terre est son char, le veda son armure. Le combat va commencer. Râma apparaît sur un char céleste, Akritavrana est son cocher. Bhîshma demande la bénédiction de Râma avant de la combattre. Celui-ci approuve la démarche et lui enjoint de combattre. Le combat commence, acharné. Le soleil se couche et le combat cesse.

5.181. Au lever du jour, le combat reprend. Les armes divines entrent en action. Bhîshma est blessé et son cocher l’éloigne. Il reprend ses sens et retourne au combat. Il blesse Râma qui tombe à terre. Râma se reprend et le combat continue jusqu’au crépuscule. Des millions de flèches sont échangées.

5.182. Le lendemain, le combat reprend. Bhîshma résiste aux assauts de Râma. Le combat dure jusqu’à la nuit.

5.183. La bataille reprend au lever du soleil. Le cocher de Bhîshma est tué. Bhîshma est blessé à son tour et tombe. Il est réconforté par huit brâhmanes. Gangâ a gardé son char. Il remonte et continue le combat. Il blesse Râma qui tombe à terre. Des présages défavorables se manifestent. La nuit tombe. Le combat dure ainsi vingt-trois jours.

5.184. Un soir, avant de s’endormir, Bhîshma demande que les dieux lui indiquent s’il peut défaire Râma ou non. Les brâhmanes qui l’avaient secouru lui apparaissent en rêve. Ils lui conseillent d’invoquer l’arme du sommeil, l’arme qui endort, que Râma ne connaît pas. Râma ne sera pas tué, mais il s’endormira. Bhîshma pourra alors le réveiller.

5.185. La bataille reprend le lendemain. Ils se blessent mutuellement. Ils lancent tous deux l’arme de Brahmâ. Les effets de cette arme. Bhîshma invoque l’arme du sommeil.

5.186. Les dieux demandent à Bhîshma de ne pas lancer cette arme : ce serait montrer du mépris envers son maître. Bhîshma obéit. Râma, en voyant cela, s’estime vaincu. Il appelle ses ancêtres qui lui conseillent d’abandonner le combat et de reconnaître sa défaite. Râma réplique qu’il a fait le voeu de ne jamais abandonner un combat. Nârada demande alors à Bhîshma de se retirer du combat. Celui-ci refuse, pour la même raison. Les ermites, conduits par Nârada et Gangâ, se placent alors sur le champ de bataille. Râma dépose les armes. Bhîshma va le saluer et Râma le félicite.

5.187. Râma s’excuse auprès d’Ambâ : il a fait ce qu’il a pu, mais n’a pu vaincre Bhîshma. Qu’elle aille se mettre sous sa protection. Ambâ refuse : elle s’occupera elle-même de tuer Bhîshma. Ambâ se livre à une ascèse farouche. Bhîshma, inquiet, la fait surveiller. Les austérités d’Ambâ : elle les pratique pour la destruction de Bhîshma. Gangâ essaye de la détourner de son but.

5.188. Des ascètes lui demandent pourquoi elle pratique de telles austérités. C’est pour tuer Bhîshma, et elle ne cessera pas tant qu’elle n’aura pas tué Bhîshma au combat. Shiva lui apparaît et lui offre un voeu. Elle demande de pouvoir tuer Bhîshma au combat. Shiva lui promet qu’elle renaîtra homme, fils de Drupada, pour pouvoir le combattre. Ambâ, alors, s’immole par le feu «pour la mort de Bhîshma !"

5.189. Drupada n’avait pas d’enfants. Shiva lui promet une fille. Drupada proteste, mais Shiva lui explique que sa fille deviendra un garçon. La femme de Drupada met donc au monde une fille, Shikhandinî, mais proclame que c’est un garçon. Drupada laisse dire. Elle est élevée comme un garçon, et tout le monde la connaît sous le nom de Shikhandin.

5.190. Drupada, persuadé que la promesse de Shiva se réalisera, cherche une femme pour Shikhandin, et choisit la fille d’Hiranyavarman, le roi de Dashârna. Quand elle s’aperçoit que Shikhandin est en réalité une femme, elle en fait avertir son père. Furieux, celui-ci déclare la guerre à Drupada.

5.191. Drupada essaye, sans succès, de calmer Hiranyavarman. Celui-ci rassemble une grande armée, déterminé à attaquer Drupada. Il consulte ses alliés, et ceux-ci décident : «Si Shikhandin est vraiment une fille, nous tuerons Drupada et prendrons son royaume». Affolé, Drupada demande conseil à son épouse.

5.192. La femme de Drupada lui dit la vérité. Drupada renforce les défenses de sa ville et offre des sacrifices. Sa femme l’encourage. Shikhandinî, voyant ses parents inquiets, décide de mourir et se sauve dans la forêt. Elle arrive sur les terres d’un riche Yaksha, Sthûna, et se met à jeûner. Sthûna la voit et lui offre un voeu. Shikhandinî lui raconte comment, à cause d’elle, son père est en grand péril et lui demande de devenir homme.

5.193. Sthûna lui prête son sexe pour une durée limitée, le temps qu’elle arrange les affaires de son père. Elle devra le rapporter après. Drupada peut confirmer à Hiranyavarman que Shikhandin est bien un homme. Celui-ci n’en croit rien. Échange de messagers. Vérification faite, Hiranyavarman fait la paix avec Drupada. Kubera visite les terres de Sthûna, mais celui-ci ne vient pas l’accueillir. On lui explique que Sthûna, devenue femme à la suite de son échange avec Shikhandin, reste à la maison comme il se doit. Kubera condamne Sthûna à rester femme : Shikhandin restera homme. Il met cependant une limite à sa malédiction : Sthûna redeviendra homme quand Shikhandin sera tué au combat. Shikhandin, comme convenu, vient rapporter son sexe à Sthûna. Celui-ci lui rapporte la malédiction qu’il a subie. Shikhandin se réjouit. Il est élève de Drona avec Dhrishtadyumna et devient un grand guerrier. Voilà pourquoi Bhîshma ne combattra pas Shikhandin.

5.194. Duryodhana demande à Bhîshma en combien de temps il peut vaincre les Pândava. Bhîshma demande un mois, Drona également, Kripa deux mois, Ashvatthâman dix jours et Karna cinq jours.

5.195. Yudhishthira, mis au courant par ses espions, pose la même question : Arjuna décrit ses forces et répond qu’il peut défaire même les armées des dieux en un clin d’œil.

5.196. Les Kaurava se mettent en marche, et établissent leur campement à l’ouest du Kurukshetra.

5.197. De même les Pândava se mettent en marche. Description des forces Pândava.


Auteur : Nom de l'auteur

Titre en elko

Texte en elko


Traducteur : Nom du traducteur

Versions
Version 2017
Analyses
Analyse fréquentielleAnalyse syntaxique
Le Mahâbhârata









  • Livre VIII : 73


  • Livre X : 7879



  • Livre XIII : 8990

  • Livre XIV : 9192


  • Livre XVI : 96

  • Livre XVII : 97

  • Livre XVIII : 98

 

Analyse de texte

Outils personnels