Les suffixes cumulés

De Elkodico.

Version du 2 février 2019 à 10:20 par Ziecken (Discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Les suffixes cumulés sont des suffixes particuliers se présentant sous la forme d'un digramme vocalique, autrement dit de deux voyelles. La première est appelée endofixe alors que la seconde est appelée exofixe et correspond aux suffixes simples. Au nombre de vingt-deux, les suffixes cumulés sont facultatifs. Ils ne sont utilisés que dans les cas d’ambiguïté, on préfère avoir recours aux suffixes simples plus ambigu mais qui, dans un contexte clair, s'avèrent plus commodes et euphoniques à utiliser.


Sommaire

La table des suffixes cumulés

Les suffixes cumulés composés de deux voyelles identiques sont appelés "doublures", ils ne sont pas pris en compte dans le dénombrement des suffixes cumulés car ils sont systématiquement simplifiés à une seule voyelle : il s'agit alors de suffixes simples.

Les exofixes→
Les endofixes ↓
A E I O U
Les uras
Ė
A AA → A
AE
AI
Les verbes passifs
AO
fait de + verbe inf.
AU
Les auxiliaires

Inusité
E EA
être en + nom
EE → E
EI = Ė EO
Manière de + verbe inf.
EU
Les connecteurs

Inusité
I IA
Les verbes statifs
IE
Le gérondif
II → I
IO
Action de + verbe inf.
IU
La diathèse

inusité
O
La déclinaison
OA
Le génitif
OE
Le locatif
OI
Le datif
OO → O
Le nom, le nominatif
OU
Les conjonctions (-u avec les particules)

U
Le péjoratif
UA
Le péjoratif adjectival
UE
Le péjoratif adverbial
UI
Le péjoratif verbal
UO
Le péjoratif nominal
UU → U
Le ligatif

Ė
Le mélioratif
ĖA
Le mélioratif adjectival
ĖE
Le mélioratif adverbial
ĖI
Le mélioratif verbal
ĖO
Le mélioratif nominal
ĖU
ĖĖ → Ė
Le politif

Le suffixe -ea

Le suffixe -ea est utilisé en elko pour les adjectifs dit "passif"


lidea = être en danger

Il s'oppose ainsi aux adjectifs traditionnels qui sont, dès lors, considérés comme actifs :

  • lida = (être) dangereux → Ici le sujet est actif.
  • lidea = (être) en danger → Ici le sujet est passif.

Les adjectifs passifs peuvent aussi, et de manière plus littéraire, être utilisés pour traduire la préposition "à" dans les structures du genre :

nom + à + verbe

"un texte à écrire"

Habituellement traduit : keso u tabi à l'inconvénient de se terminer par un "i". Pour éviter l'utilisation de la particule phrastique "o" on peut avoir recours aux adjectifs passifs :

tabea keso "un texte à écrire"

Le suffixe -ei

Le suffixe -ei est inusité en elko, il est alors employé comme allographe du E point suscrit (la lettre Ė) servant au politif.

delė = delei ("bonsoir")

L'interfixe -u-

L'interfixe -u- est utilisé pour exprimer le péjoratif.


pelo "maison" → peluo "baraque"

L'interfixe -ė-

L'interfixe -ė- est utilisé pour exprimer le mélioratif.


pelo "maison" → pelėo "demeure"

Liens

Notes

Outils personnels