Pages qui pointent vers « C'est surtout à ce frais parfum que sont sensibles les cœurs qui ne sont plus jeunes ; et il y en avait fort peu, il faut l'avouer, dans les dahlias et dans les chrysanthèmes. »

De Elkodico.

Pages liées    
Filtres masquer les inclusions | masquer les liens | masquer les redirections

Les pages ci-dessous contiennent un lien vers C'est surtout à ce frais parfum que sont sensibles les cœurs qui ne sont plus jeunes ; et il y en avait fort peu, il faut l'avouer, dans les dahlias et dans les chrysanthèmes. :

Voir (50 précédentes) (50 suivantes) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).Voir (50 précédentes) (50 suivantes) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).
Affichages
Outils personnels
Boîte à outils