Ăk

De Idéolexique.

[modifier] Aneuvien

[modifier] Étymologie

Raccourcissement de auk...

[modifier] Fichier:Def.png Particule de conjugaison

... invariable.

Ăk /ɔk/.

Aux tournures affirmative et interronégative, elle est placée entre le sujet et le verbe conjugué au temps et au mode voulus. En tournure d'interrogation simple, elle est devant le sujet. En tournure négative, on place nep entre la particule et le verbe. Cette particule est normalement utilisée dans le sens d'une intention, d'un projet, sinon, on utilisera les situations alternatives que sont dhep (dans l'immédiat) et mir (dans un futur un peu plus éloigné)[1].

La ăk dor kes ætev = on va faire comme ça ;
ar ăk pùzar = ils allaient partir.


Fichier:Trad.jpg Traduction 

Sambahsa : vah.


  1. A mir lizhen, a dhep lizhen = il va pleuvoir. Toutefois, ăk est tout de même admis, notamment dans les cas où dhep et mir sont prévus pour des conjugaisons différentes :
    a ăk lizhna = il allait pleuvoir
    a dhep lizhna = il vient de pleuvoir
    a mir lizhna = il aura plu.
Outils personnels