Catégorie:Kotava

De Idéolexique.

Minuscule Majuscule Prononc. API Équiv. Français Exemples
a A /a/ a alma
b B /b/ b balemoy
c C /ʃ/ ch, sch centa
d D /d/ d danka
e E /e, ɛ/ è eka, en
f F /f/ f fala
g G /g/ g gola
h H /j/ ill, y nhul
i I /i/ i ilana
j J /ʒ/ j, g jergol
k K /k/ k kiava
l L /l/ l ludev
m M /m/ m mona
n N /n/ n nik
o O /o, ɔ/ o severo, suterot
p P /p/ p pintik
r R /ɾ/ r rebava
s S /s/ s suka
t T /t/ t taka
u U /u/ ou ugal
v V /v/ v va
w W /w/ w wida
x X /x/ kh xanta
y Y /j/ y yanta
z Z /z/ z zae
HISTORIQUE
Le Kotava est une langue auxiliaire a priori créée par Staren Fetcey, officiellement née en 1978. 3 grandes réformes sont intervenues par la suite, en 1988, 1993 et 2008. L'idée fondamentale de la conceptrice du kotava est qu'une langue artificielle de communication n'a une chance de percer largement qu'en adoptant, outre des principes absolus de simplicité et de régularité, un lexique volontairement original, sans aucun lien avec les langues naturelles actuelles ou anciennes, et sans emprunter à leurs schémas sémantiques (lesquels reflètent en grande part les substrats culturels et sociétaux). L'idée du concept a priori peut sembler audacieuse, voire déraisonnable dans la mesure où il oblige tout apprenant, du Cap à Narvik ou de Shangaï à Punta Arenas à ne plus puiser dans les sources de sa langue ni de celles qu'il a apprises pour assimiler un vocabulaire, mais à tout découvrir et assimiler du début, comme s'il apprenait une langue totalement inconnue, voire comme s'il réapprenait à parler. Mais c'est la rançon d'une véritable neutralité lexicale et surtout culturelle.

PHONOLOGIE
Toutefois, le système d'écriture est, lui, a posteriori puisqu'il se base sur l'alphabet latin, moins le H et le Q :

Le Kotava comporte donc officiellement vingt-quatre lettres :
  • cinq voyelles (a, e, i, o, u)
  • dix-sept consonnes (b, c, d, f, g, j, k, l, m, n, p, r, s, t, v, x, z)
  • deux semi-voyelles (w, y)

    La semi-voyelle H qui existait depuis l'origine a été supprimée par la réforme entérinée en mars 2011 par le Comité Linguistique régulateur du Kotava. Elle est désormais remplacée en tous mots par le Y. Elle peut encore se trouver dans les textes antérieurs à cette date mais il est dorénavant théoriquement obligatoire d'utiliser Y.(ex. lhumá --> lyumá ; mhot --> myot ; sinkanha --> sinkanya).
LEXIQUE • Liste des dictionnaires
Lexique kotava
LIENS
Liens internes :

Liens externes :


(200 précédentes) (200 suivantes)

Sous-catégories

Cette catégorie comprend 2 sous-catégories, dont les 2 ci-dessous.

M

(200 précédentes) (200 suivantes)
Outils personnels