Catégorie:Mannace sóipca

De Idéolexique.

Minuscule Prononc. API Équiv. Français Appellation
VOYELLES
a /a/ ánpa
e /ɛ/ évjin
o /ɔ/ ó
i /i/ íod
u /u/ úvjin
oa /ø/ aunó
CONSONNES SONNORES
y /j/ yag
v /v/ voa
j /ʒ/
b /b/ beth
d /d/ llath
g /g/ gimen
x /gz/
CONSONNES SOURDES
p /p/
th /θ/
c /c/ ou /tʃ/ cop
cÿ /kw/ ou /sw/
ts /ts/
s /s/
ç /ʃ/ çin
CONSONNES SANS ALLOPHONE
h /h/
l /l/
ll /λ/ ou /ʝ/ llath
m /m/
n /n/ nun
nh // nhats
r /r/ reç
jh /ʑ/
PRÉSENTATION
Dans le monde d'Eleyzach Aephs, cette langue est celle des Anges célestes, les Mláce.

Cette langue est divisée en deux dialectes : le racotan (occidental, littéralement : « alexandriote », qui concerne surtout les anges de la chrétienté, du judaïsme et les déïtés païennes qui sont sur leurs territoires), dialecte attaché aux multiples branches du christianisme et au pourtour de la méditerranée antique, et le spasandar (« d'Ispahan »), rattaché au moyen et à l'extrême-orient, ainsi qu'au sous-continent indien. Les deux dialectes sont largement intercompréhensibles.

Bien que la langue fasse partie de la famille Sáever, elle en a perdu beaucoup de traits morphosyntaxiques originaux, notamment la très grande souplesse morphologique du sáever, pour se rapprocher des langues flexionnelles du bassin méditerranéen. La langue a, en revanche, été plutôt conservatrice en ce qui concerne la phonétique et le lexique.|| Fichier:.jpg

DESCRIPTION
Le mannace s'écrit au moyen du méllë, alphabet dérivé du phénicien. Il s'écrit de gauche à droite et est monocaméral. Les voyelles accentuées, dans la transcription latine, sont écrites, les voyellesnon-accentuées sont souscrites.
Il s'agit d'une langue flexionelle aux nombreuses traces d'agglutination. En fait, on pourrait même dire qu'il s'agit d'une langue agglutinante à tendance flexionelle...
Les diacritiques:
Le mannace est une langue à accent de hauteur. Il y a trois diacritiques dans la transcription.
L'accent aigu : signifie que la voyelle est tonique et haute
Le tréma : signifie que la voyelle a un ton descendant-montant. Jusqu'au XVIe siècle, cela transcrit un hiatus, qui est l'évolution de l'ancien /w/ du sáever.
L'accent circonflexe : signifie que la voyelle est longue.
Il y a des degrés vocaliques en mannace, tout comme dans la langue-mère. Ils expriment des nuances de sens apportés à la racine : hangement de point de vue, rapport différent à l'acte... Pour cela, le mannace est soumis à la règle de complémentarité vocalique :
a > devient áe au degré plein, ê au degré long
e > devient éo au degré plein et ô au degré long
i > devient íu au degré plein et û au degré long
u > devient úa au degré plein et â au degré long
o > devient soit ói au degré plein et î au degré long, soit óa au degré plein et oá au degré long, selon la voyelle d'origine.
ALPHABET ET PRONONCIATION
L'alphabet
MORPHOLOGIE
La morphologie :
il y a trois genres nominaux :
les noms naturels, terminés par un -i
les noms divins, terminés par un -e
les noms neutres, terminés par un -a
SYNTAXE
La syntaxe
SOV ou OSV PONCTUATION
La ponctuation
LEXIQUE • Liste des dictionnaires
Lexique
LIENS
Liens internes :

Liens externes :

2

Pages dans la catégorie « Mannace sóipca »

Cette catégorie contient 19 pages, dont les 19 ci-dessous.

B

C

E

G

H

I

M

R

S

V

Y

Ê

Outils personnels