Catégorie:Twi

De Idéolexique.

minuscule majuscule API
VOYELLES
a A /a/
aa Aa /aː/
æ Æ /ɛ/
e E /e/, /ɛ/
ee Ee /eː/, /ɛː/
i I /i/
ii Ii /iː/
o O /o/, /ɔ/
oo Oo /oː/, /ɔː/
œ Œ /ø/
u U /u/
uu Uu /uː/
y Y /y/
yy Yy /yː/
DIPHTONGUES
ȧ Ȧ /aj/
ė Ė /ɛj/
ȯ Ȯ /ɔj/
CONSONNES SONORES
b B /b/
d D d/
dh Dh /ð/
g G /g/
v V /v/
z Z /z/
CONSONNES SOURDES
p P /p/
t T /t/
th Th /θ/
k K /k/
f F /f/
s S /s/
CONSONNES ASPIRÉES
kk Kk /kʰ/
pp Pp /pʰ/
tt Tt /tʰ/
CONSONNES SANS ALLOPHONE
c C /ʃ/
ng Ng /ŋ/, /ng/
h H /h/
j J /j/
l L /l/
m M /m/
n N /n/
r R /r/, /ʁ/, /χ/
w W /w/
x X /x/
PRÉSENTATION
Le twi est une langue créée en 2021 par Lal Behi avec plusieurs impératifs :
  • une typologie OVS,
  • une structure isolante,
  • une orthographe transparente,
  • un vocabulaire entièrement a priori,
  • pas d’exception, ni d’irrégularités.
ALPHABET ET PRONONCIATION
Le twi comporte 17 voyelles (brèves, longues et diphtongues) et 25 consonnes. L’ordre alphabétique est globalement similaire à celui du français ; les voyelles longues suivent les brèves, les consonnes aspirées suivent les consonnes non aspirées :

a aa ȧ æ b c d dh e ee ė f g ng h i ii j k kk l m n o oo ȯ œ p pp r s t tt th u uu v w x y yy z.

Les règles de prononciation par défaut suivantes peuvent être adaptées par le locuteur et ce, sans changement de sens ; l’idée est de rendre la prononciation du twi, voire son écriture, la plus aisée possible :

  • Consonnes aspirées notées doubles (concession à la règle de transparence de l’orthographe), reprises du rꞟ réformé, qui pourraient être éventuellement prononcées longues (tt /tʰ/ → /tː/),
  • Prononciation souple de certaines consonnes (ng /ŋ/ ou /ng/ ; r /r /, /ʁ/ ou /χ/),
  • Accentuation sur la première syllabe du mot, mais qui peut aussi être modifiée.
  • Graphies alternatives (ȧ → aj ou n’importe quel diacritique (tréma, accent circonflexe, macron, etc.) [1] ; æ → ae ; œ → oe),

La syllabe est de type (C)(C)V(C), le vocabulaire entièrement a priori.

SYNTAXE ET GRAMMAIRE
  • La syntaxe est de type OVS ; font exception le COI et le complément de lieu des verbes de mouvements[2] qui se placent après le sujet.
  • L’ordre OVS peut être modifié par n’importe quel terme suivi de la particule de focalisation ha qui peut se retrouver alors en première position de la phrase[3].
  • Le duel se forme par redoublement, de manière obligatoire pour les mots monosyllabiques[4].
  • Certains mots et particules changent de significations selon leur place par rapport au mot qu’elles précisent (passé, comparatif d’infériorité ou négatif à gauche ; futur, comparatif de supériorité ou positif à droite).
  • Dans le groupe nominal, l’adjectif suit le nom, sauf l’adjectif autre et les numéraux[2].
LEXIQUES • Liste des dictionnaires
TEXTES
LIENS
Liens internes : Lal Behi, idéolinguiste, créateur du wágelioth, du kátsit kinlillu et du þünmari.
  1. Idem pour les autres diphtongues.
  2. 2,0 2,1 Traits empruntés au hixkaryana, langue caribe du Brésil.
  3. À noter que la particule de focalisation peut également suivre un terme sans le déplacer ; l’emphase est alors moindre.
  4. À noter que le redoublement de l’adjectif traduit l’adverbe très.
Outils personnels