Cinéma

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Étymologie

Du grec κίνημα pour "mouvement", le [k] ayant été transformé par assibilationen [s].

[modifier] Nom commun

Cinéma /sinema/ mas.

  1. Apocope de "cinématographe", procédé technique permettant de décomposer le mouvement par tranches de vues successives, à raison de 24 vues par seconde environ[1], tout d'abord sur une pellicule perforée latéralement, puis, par l'intermédiaire d'un capteur, sur une bande magnétique, puis un disque, puis une carte-mémoire. Ce terme a lui-même une apocope : "ciné".
  2. Par ellipse : salle de cinéma :
    Le cinéma ouvre à 13:40.
  3. Tragi-comédie peu sérieuse qu'on se donne à soi-même et aux autres :
    Leurs mères, leurs frangins, leurs nanas
    Pour eux c'était qu'du cinéma... (S. Reggiani).

[modifier] Traductions

Cinéma
Aneuvien : kino‎ (1 & 2)
kinosal (2), kyno (3)
Interlingua : cinema Sambahsa : cinema (1), kino (2)
Elko : lamzeo Kotava : elpatopa (1)
elpatura (1), elpatxe (2)
Uropi : kina, kinuhal (2 )
Espéranto : kino (1), kinejo (2) Mundezo : kino (1), kineno (2) Volapük : bioskopöp (1)
biomagodem (1), däsinotabioskop (2)

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés


  1. Historiquement, ce fut 8, puis 16 ; le cinéma haute définition a une fréquence de vues pouvant aller jusqu'à 60 vps.
Outils personnels