Dèkut

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Aneuvien

[modifier] Étymologie

Agglutination de dek (10) avec ùt (1).

[modifier] Numéral

Fichier:Attn.png Contrairement aux nombres composés se terminant par ùt, dèkut accompagne un nombre au pluriel. Cette règle est un calque approximatif[1]de la règle grammaticale russe.

Dèkut tœsaṅde pàrtenkadene = 11 000 vierges.

De même, "onzième" ne se dit pas dekpirm, mais dèkuten. Lire aussi dektin.

[modifier] Traductions

11
Algardien : ren Kotava : san-tanoy Sambahsa : oindem
Aneuvien : dèkut, elve Mundeze : unti-un, fe Þünmari : aħꝡen
Elko : narnarta Nespatais : èj-ya Uropi : desùn
Espéranto : dek unu Psolat : onz Volapük : balsebal (rgk), degbal (nlk)
Interlingua : dece-un, undece Romanais : unce Wágelioth : ngýng, ngúwai
Kátsit kinlillu : nu•nun Rꞟ réformé : dⱶaik

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

  • dèkuten : 11me
  • dèkutax : 1/11

etc.


  1. En russe, c'est le génitif pluriel qui est requis, en aneuvien, c'est le cas prévu par la fonction du nom auquel se rapporte dèkut.
Outils personnels