Diable

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Étymologie

Du radical de DIABOLVS -I, lui-même pris de διάβολος.

[modifier] Nom

Diable /djɑbl/ mas.

  1. Comme nom propre, est considéré comme l'antithèse de Dieu, quelle qu'en soit la religion, il porte, à ce titre, la Majuscule due à son Titre. C'est le Maître de l'Enfer, qui brûle éternellement les âmes damnées et refusées par Dieu, y compris pour l'épreuve de rattrapage que peut constituer le Purgatoire.
  2. Par extension, personne particulièrement méchante et perverse, dont l'unique but de son existence semble être de nuire à son entourage, voire à une nation toute entière. Individu dont la seule satisfaction profonde est de semer ruine, misère, peine et désarroi autour de lui.
  3. Mais le diable, dans son sens commun n'a pas nécessairement ce côté maléfique, comme en attestent les expressions :
    Un pauvre diable ;
    Un bon petit diable (Ségur).
  4. Chariot à deux roues dont les poignées font penser à des cornes.

[modifier] Traductions

Diable
Aneuvien : vid (1 & 3)
vib (2), viċat (4)
Kotava : oretlaf, ambega (4)
Elko : zoko, logrio (1) Psolat : djavel (1 à 3), djavlum (4)
Espéranto : diablo (1 & 3), satano (2) Sambahsa : diabel
Interlingua : diabolo Uropi : diavel (1 à 3), hivikarit (4)

[modifier] Interjection & particule

Invariable, directement dérivée du nom.

  • Peut être utilisé dans toute circonstance, le plus souvent de manière emphatique :
    Diable ! pour du bon vin, c'est est !
    Que diable est-il allé faire dans cette galère ! (Molière : les fourberies de Scapin).

[modifier] Traductions

à venir

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

Outils personnels