Discussion Idéolexique:Règlement

De Idéolexique.

[modifier] Liste des idées à soumettre pour la rédaction du règlement idéolexique :

  • Utiliser le préfixe idéolexique pour les pages concernant une idéolangue donnée : ANV_ponctuation pour traiter de la ponctuation de l'aneuvien par exemple. La page "ponctuation" étant réservée à la traduction de ce mots dans les différentes idéolangues.--Ziecken 15 mai 2015 à 08:40 (UTC)
  • La langue de référence est le français. D'autres onglets seront ajoutées à l'interface pour accéder au site dans différentes langues.--Ziecken 15 mai 2015 à 08:40 (UTC)
  • Les idéolangues sont toujours classées par ordre alphabétique dans les pages de définitions.--Ziecken 15 mai 2015 à 08:40 (UTC)
  • Utiliser les trames.--Ziecken 15 mai 2015 à 08:40 (UTC)
  • Connaître le glossaire utilisé sur ce site.--Ziecken 15 mai 2015 à 08:40 (UTC)


[modifier] Redirection

Redirection : Utiliser la balise de redirection automatique #REDIRECT [[]] pour les mots fléchis et non la redirection manuelle. Ça signifie quoi, concrètement ? Qu'on est obligé de créer une page de redirection à chaque paradigme ? Que plutôt que de mettre simplement [[prendre|prendrais]], on va devoir créer une page [[prendrais]] qui contiendrait #REDIRECT [[Prendre]] ? Drôle d'automatisme ! surtout pour des flexions du genre [[avance]] (de "avancer") qui sont aussi de vrais noms (une avance). Je ne suis guère preneur d'une telle initiative. --Anoev 23 décembre 2015 à 20:32 (UTC)

C'est exact, c'est ce que je préconise. Avec l'expérience et la gestion de 5 wikis, j'ai constaté que la redirection automatique est bien plus économe que la redirection manuelle. C'est un fait. Au début, je procédais à ta manière mais je me suis vite rendu compte que ce n'était pas le plus pratique et le plus économique c'est pourquoi je suis revenu sur mes. Je t'avais déjà, il y a quelques temps avancés mes arguments par téléphone, mais cela ne laisse aucune trace écrite, c'est pourquoi, je préfère amplement argumenter directement dans les pages de discussions, pour que cela profitable au plus grand nombre.
L'intérêt principal de la direction automatique se constatera avec les phrases d'exemples et les textes. Une fois qu'un mot fléchi sera redirigé, il ne sera plus jamais nécessaire de le faire. En revanche si tu as recours à la redirection manuelle, il te faudra recommencer éternellement les mêmes redirections. Ainsi si dans un texte tu as le mot "va" qui se répète 10 fois dans un texte, il n'y aura besoin que d'une seule redirection automatique mais de 10 redirections manuelle. C'est en cela que c'est économique, je m'en rends vraiment compte en ce moment sur Elkodico. De plus, la redirection automatique est plus simple car un bouton existe, il n'y a juste qu'à le remplir. Tandis que la redirection manuelle demande d'écrire le mot de deux manières (fléchi et non fléchi) et d'ajouter une barre verticale entre les deux, ce qui est nettement plus fastidieux à la longue. --Ziecken 24 décembre 2015 à 09:33 (UTC).
Et comment fais-tu quand un mot fléchi envoie vers un mot de base (comme l'exemple que j'ai donné (avance) ? Parce que les exemple ne manquent pas : tiens, un autre : "il [[porte]]" renverra à "la porte". Ou bien alors on met toutes les formes fléchies du verbe "porter" et on crée alors un dico "thésaurus". Tu m'excus'ras, mais j'm'en sens pas l'courage. Déjà qu'la forme actuelle est truffée de liens rouges (pages non faites) dont le nombre croît à une allure exponentielle : ce sera comme créer des multitudes de galeries où on a toutes les chances de s'perdre. --Anoev 24 décembre 2015 à 10:55 (UTC)
Je pense que les redirections manuelles restent la meilleur solution, surtout pour les langues les plus flexionnelles. Par exemple, les noms titée disposent d'une vingtaine de formes, une fois déclinés, ce qui augmenterait très vite le nombre de pages de redirections. Cela dit, les redirections automatiques seraient peut-être envisageables pour des langues isolantes. --Spatsa 25 décembre 2015 à 16:46 (UTC)
Tu confortes ma position, je t'en remercie. En fait, pour un mot qui a trente-cinq flexions différentes (pas forcément dans la même langue) exigera trente-cinq pages de redirection ! C'est aussi simple que ça. Vaux mieux réserver, selon moi, les redirections automatiques aux renommages des pages. --Anoev 25 décembre 2015 à 21:16 (UTC)
Soit, la majorité a parlé. Les redirections automatiques ne seront plus utilisées sur ce site. Il faudra à présent toutes les remplacer par des redirections manuelles. Je vous préviens que cela ne sera pas commode pour les dizaines de textes qui vont venir en 2016 ! Je modifie le règlement de ce pas. --Ziecken 26 décembre 2015 à 08:52 (UTC)
Comme j'avais dit plus tôt, les redirections automatiques peuvent encore être utilisées, dans le cas bien précis de renommage d'une page (changement d'orthographe d'un mot, par exemple, c'est d'ailleurs là que l'automatisme de la redirection prend toute sa raison d'être). C'est son utilisation systématique qui est, selon Spatsa & moi, sujette à difficultés évitables. --Anoev 26 décembre 2015 à 11:02 (UTC)
Outils personnels