Ep

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Aneuvien

[modifier] Fichier:Etymo.png Étymologie

Réelle : aucune ! Ce mot est totalement a priori et a été choisi pour la brièveté qui sied bien à une particule passe-partout.

Fictive : On pourrait la rapprocher, à la rigueur, de l'infinitif du verbe ere qu'elle remplace dans certains cas au présent (lire la suite).

[modifier] Fichier:Def.png Particule verbale et adverbiale

Ep /əp/ ou /ɛp/. Particule clitique (sans accent[1])

Sert un peu à tout : c'est un peu le couteau... aneuvien de la langue.

  1. Tout d'abord il sert à remplacer le • quand l'expression d'un verbe est indispensable (tournure emphatique) :
    da simelen graṅg? da ep! = Il semble malade ? Il l'est ! Æt ep ! = C'est ça !
  2. ... et en accompagnement de tout autre verbe :
    Eg aptère nep: eg ep stĕ! = Je ne suppose pas : je SAIS !
  3. Ensuite, pour remplacer à la fois un verbe et alsy dans ce genre de phrase :
    O làjden booven, eg ep = tu aimes le bœuf, moi aussi.
  4. Ensuite, pour remplacer un verbe et rjo derrière une proposition négative :
    O nœzhen nep làporun ber livun? eg ep = Tu n'as pas besoin de travailler pour vivre ? moi si.
  5. Pour remplacer n'importe quel verbe lorsqu'il y a un complément (là où en français on fait une ellipse) :
    Da peṅtun àr valse ea eg ep tœrtuls = Il peint les murs et moi l'huisserie.
  6. Pour traduire le gallicisme "il y a" :
    Ùt nekrodu ep in à knesalev = Il y a un cadavre dans la bibliothèque.[2]
  7. Pour traduire "bien", dans le sens de "après tout !" dans ce type de phrase :
    Or inzh ep ċys = Vous en mangez bien.
  8. Pour les phrases interrogatives qui n'utilisent ni nep ni une particule de temps ou de mode comme ere, mir, auk... :
    Quat hoψev ep o inkòma vynebav? = À quelle heure est-ce que tu es rentré ce matin ?
    Siă! o dhep kom ep?[3]= Alors ! Tu viens ?

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Ce type de particule est difficilement traduisible, sinon par des mots comme "aussi, si, bien, sûrement"... qu'on peut trouver par ailleurs dans ce lexique.

Toutefois, les applications (verbales) 4 & 5 peuvent être traduites en chilloIen par div, en elko par diwi ou en uropi par deto.


[modifier] Sambahsa-mundialect

[modifier] Fichier:Def.png Préposition

Ep signifie "sur". Devient ef devant un mot commençant par un H.

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : en Kotava : mo, moe
Elko : kebe Uropi : su
Gelota : ŝe- Volapük : su (1), äl (3), de (4)
bevü (4), (5), tefü (5)

[modifier] Uazei Eig·o

[modifier] Fichier:Etymo.png Étymologie

A priori. Jeu de mot entre Imot (Ajout) et ep (Bonté) dont l'association forme Imotep (ajout de bonté, meilleur) référence à Asterix mission Cléopâtre.

[modifier] Fichier:Def.png Nom commun

Ep /ep/.

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Modèle:Bonté

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

  • Epuvȳtei : Bonifier, Abonnir.
  • Aktep : Bienfaiteur.
  • Gepe : Bon, Bonne (adj.).
  • ꭡpuvȳtei : Corrompre.
  • ꭡp : Méchanceté.
  • Aktꭡp : Malfaiteur.
  • Gꭡpe : Mauvais, Mauvaise (adj.).
  • Gꭡpujevi : Méchamment (adv.).

  1. Peut toutefois être affublée d'un accent secondaire, notamment devant un pronom personnel, clitique aussi. Par exemple :
    Ep or làjden as? /ˌɛp ɔʁ ˈlajdən ɐs/ = Est-ce que tu aimes ça ?
  2. On fera attention à l'article : un article défini (àt) renverrait au premier cas : àt nekrodu ep in à knesalev = Le cadavre est dans la bibliothèque (y a pas d'doute !).
  3. Et là, les particules modotemporelles, placées devant le verbe, ne chassent pas ep, placé derrière.
Outils personnels