Er

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Aneuvien

[modifier] Étymologie

Pluriel de eg pris depuis sa forme raccourcie : e.

[modifier] Pronom personnel

Nom. er
/əʁ/[1]
Acc. ese
/ɛz/
Gén. ene
/ɛn/
Circ. eve
/ɛv/
  • nous (pronom personnel)

Ce pronom est utilisé, comme en français, aussi bien comme inclusif que comme exclusif. La nuance manque en aneuvien. D'où parfois la nécessité de le compléter ou le remplacer :

ka ea eg mir pùzer : (elle et moi, mais pas toi) nous partirons
or ea er mir vike : nous vaincrons (mais pas eux).
  1. Le génitif (ene = de nous) est notamment utilisé à la suite d'un pronom ou adjectif personnel indirect lorsqu'il n'est pas réfléchi :
    à xelosbedu afíka ed xeliys ene = le garagiste a réparé notre voiture (celle que l'entreprise a mise à notre disposition).
  2. Un er singulier existe en aneuvien, tout aussi rare qu'en français. Dans ce cas, le verbe conjugué reste au singulier.
    Rex dik: «er vel» : Le roi dit : « nous voulons ».

[modifier] Traductions

Nous
Algardien : nel Franca Nova : nos Psolat : nu
Aneuvien : er Interlingua : nos Sambahsa : wey
Armécien méloscan : ovrája Kotava : cin (excl.), min (incl.) Sivélien : mina, me (incl.)
sina, saé (excl.), páe (nous deux)
Ba gai dun : na Mundezo : mey (excl.), mye (incl.) Uropi : nu
Chilloïen : vodak Nespatais : u Volapük : obs
Elko : iro Occidental : noi Wedensheinien : nos
Espéranto : ni Planeta : nu
  1. la version tonique (nous, nous...) est accentuée : /ˈɛʁ/
Outils personnels