Gonfler

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Fichier:Etymo.png Étymologie

Du latin CONFLO -ARE -AVI -ATVM, lui-même pris de FLARE pour "souffler", "attiser", adjoint au préfixe CVM : "avec".

[modifier] Fichier:Def.png Verbe

Du premier groupe, se conjugue comme "aimer".

  1. Donner du volume par la pression de l'air :
    J'ai gonflé tes pneus.
  2. Prendre du volume, quelle qu'en soit la cause :
    — Son ventre gonfle
    — La gestation ?
    — Non : la gastronomie.
  3. Sens figurés :
    1. Faire prendre de l'importance, de la superficie par un moyen mathématique, technique :
      Gonflez-moi ces chiffres ! les élections approchent.
      L'image a été gonflée.
    2. Agacer[1]
      Bon, arrête de nous gonfler avec tes p'tits malheurs !

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Gonfler
Algardien : ğaze Kotava : adeé
Aneuvien : pear Nespatais : alfuxe
Elko : dipi Psolat : cuflar (1), cuflir (2)
Espéranto : sveligi Uropi : inflò
Interlingua : inflar Volapük : svelön


[modifier] Fichier:Derives.png Mots dérivés


  1. Pris du sens "attiser" de l'origine latine.
Outils personnels