Hors

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Fichier:Etymo.png Étymologie

Du latin FORS -RIS pour "battant (1), porte, ouverture (et qui a donné "forain"[1]) via l'ancien français fors.

[modifier] Fichier:Def.png Préposition

  1. À l'extérieur (utilisé souvent avec l'autre préposition : "de"[2]) d'un espace clos ou entouré d'une enceinte.
    Ils étaient encore hors de la ville.
    ski hors piste.
    hors-bord : pour un propulseur de canot, se dit quant il est fixé derrière l'embarcation elle même et qu'il est amovible.
    hors jeu (football) : se dit d'un joueur qui n'est "pas dans le jeu", c'est-à-dire qu'il se situe entre l'arrière adverse et le gardien de but adverse.
    hors-jeu (rugby) : d'un joueur recevant une passe alors qu'il est situé en avant de son coéquipier.
    1. Trop loin de :
      hors d'atteinte.
    2. Au sens figuré, qui est au delà des limites légales, temporelles etc.
      hors d'usage : qui ne peut plus servir.
      hors service : en panne.
      hors saison : qui n'est pas pratiqué pendant la haute saison (hiver, été).
      hors-la-loi : qui a tellement violé la loi qu'il ne peut plus être protégé par elle, devenant ainsi un gibier pour "justiciers" amateurs.
  2. Excepté :
    Hors Marianne, je lui laisse choisir celle qu'il voudra (L'avare : Acte IV sc. 4)

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Hors
Aneuvien : ùs (1), zhœzh (2) Kotava : dive (1)
Elko : wute (1) Psolat : fore (1), exep (2)
Espéranto : ekster (1) Uropi : us
Interlingua :foras Volapük : se (1), sesumü

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivé



  1. D'où vient également FORVM.
  2. Sauf dans l'expression figée "hors les murs"
Outils personnels