Je m'appelle ...

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Fichier:Etymo.png Étymologie

Construit sur la forme réfléchie de appeler, du latin appellare « adresser la parole à quelqu’un », « invoquer », « appeler (désigner quelqu’un par son nom ou par un nom) ».

Source : Wiktionnaire

[modifier] Fichier:Def.png Phrase

*Je m'appelle ... /ʒə.ma.pɛl/

  • Formule pour présenter son nom et prénom.

[modifier] Traductions

Les traductions présentées sont l'équivalent de "Je m'appelle ..." en français sans être forcément la traduction littérale, parfois précisée avec (litt.)

Je m'appelle
Algardien : Alĕ ..., Asnamĕ ... Interlingua : Mi nomine ès ..., Io me appella ... Romanais : Me voco ...
Aneuvien : Eg dem chœlen ... , Eg ... Kátsit kinlillu : ... kin atyik, ... Sambahsa : Mien nam est ...
Atlante : ... imruz ha Kieli : hivi ... Sivazien : İʒì talňy ... nōminaʒ. (formulation neutre)
Baronh : F'ane ... , F'a dadore ... te Kiétoréen : ... , Lo nome ... lat. Sylkælith : Kyvaɾå lëgh ...
Deyrick : ... inaka' Kotava : Jin ... Tenda : Tidu pla ...
Elko : . keno ra ... , ro ... Moschtein : Ami ... Thianshi : Isho ...
Espéranto : la mia nomo estas ... Nabzan : Ei kiél ems ... Uropi : Mi nom se ... , I se nomen ...
Gelota : manala ... Nespatais : Xi nuh ..., Xitè rèt pu ... Volapük : Panemönob... (litt.), Binob...
Goa'uld : Yana ... Psolat : Eo ...

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés & expressions

Outils personnels