Mais

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Étymologie

Du latin MAGIS (« plus, plutôt »).

[modifier] Conjonction de coordination

Mais //.

  1. Conjonction qui sert généralement à marquer une opposition, une exception, une différence. Introduit aussi une restriction.
  2. Il s’emploie aussi pour rendre raison de quelque chose dont on veut s’excuser.
    • Il est vrai, je l’ai mal reçu, mais j’avais mes raisons pour cela.
  3. Il s’emploie aussi pour marquer l’augmentation ou la diminution.
    • Sa puissance n’est pas diminuée, mais accrue.
  4. Il s’emploie aussi dans la conversation, au commencement d’une phrase qui a quelque rapport à ce qui a précédé.
  5. Il sert quelquefois de transition pour revenir à un sujet qu’on avait laissé, ou simplement pour quitter le sujet dont on parle.

[modifier] Traductions

Mais
Aneuvien : do Kotava : vexe Sambahsa : men
sontern, bet
Ba gai dun : no Mundeze : bu Titée : haṅ
Chilloïen : bo Novbasa : lakin Uropi : ba
Elko : bu, labu Nespatais : dèr Volapük : ab
Espéranto : sed Planeta : bat
Interlingua : sed, ma Psolat : sed

[modifier] Interlingua

[modifier] Étymologie

Du castillan maíz.

[modifier] Nom commun

Mais /maˈis/.


[modifier] Traductions

Maïs
Aneuvien : màjs Interlingua : mais Sambahsa : garuy
Elko : bakdomo Kotava : irka Uropi : maiz
Espéranto : maizo L2M : flav Volapük : klen
Hjalméen : corɖo no vaʙi Rꞟ réformé : ocom Wágelioth : inidr
Outils personnels