Mir

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Aneuvien

[modifier] Étymologie

Tiré des mot aneuviens miraj (futur) et miret (destinée), eux-mêmes pris de 未来.

[modifier] Particule verbale

Mir est une particule verbale utilisée pour le futur. Cette particule peut être combinée aussi bien avec un verbe au présent de l'indicatif (futur imperfectif), l'équivalent du futur simple français, lorsque le procès est présentée comme (quasi) certain ; ou bien le passé de ce même mode, comme adaptation du futur antérieur de plusieurs langues. Elle peut également être utilisé en combinaison avec un verbe au subjonctif (présent ou passé), comme ses équivalents ibériques, pour la concordance des temps (verbes comme (vel, dœm, zhœṅg...)) ou bien dans des expressions comme ar mir habéa ùt osdòraċ (ils auront eu un empêchement). Elle peut aussi être utilisée conjointement à un verbe à l'impératif, pour exprimer une injonction différée : mir pùzet ed sigetev en = pars à mon signal.

Fichier:Rem.png Mir avec un verbe au prétérit ou au participe passé est utilisé dans des récits de fiction décrivant des voyages temporels. La particularité est qu'une même particule sert pour des temps totalement opposés :

mir + _ă décrit un procès qui s'est déroulé dans le futur.
mir + una décrit un procès qui va, qui doit se dérouler dans le passé[1].

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : mir Mundezeo : pu
Elko : wudu Uropi : ve
Espéranto : -os[2] Volapük : o-, u-[3]
Kotava : -t-[4]

[modifier] Nespatais

[modifier] Étymologie

A priori.

[modifier] Adverbe

Mir /mir/.

[modifier] Traductions

Déjà
Algardien : ğa Kotava : ixam Sambahsa : ja
Aneuvien : lóm (1) Nespatais : mir Uropi : ʒa
Elko : libde Occidental : ya Volapük : ya
Espéranto : jam Planeta : yo Wágelioth : sudeni
Interlinjua : jam Psolat : žam


  1. auk + _una est également possible, mais pas auk + _ă qui a une autre utilisation.
  2. terminaison verbale.
  3. préfixes verbaux.
  4. Infixe verbal.
Outils personnels