Ok

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Étymologie

Du latin OCTO, lui-même pris du grec ὀκτώ.


[modifier] Aneuvien

[modifier] Numéral

Ok /ˈɔk/ devant une consonne[1], okt devant une voyelle :

ok vase = huit verres
okt inèste = huit éléments.

Le mot qui suit est toujours au pluriel. Le T intervocalique est toujours présent si le mot suivant commence par une voyelle.

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

  • dek-ok = 18
  • oktek = 80
  • oktèren = 800
  • oktœsaṅd = 8000[2]

ainsi que :

Cependant, oxaṅd (quadrillion) est régi par un autre type de compression.

[modifier] Espéranto

[modifier] Numéral

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

  • Oka /ˈɔka/ = huitième
  • Oke /ˈɔkɛ/ = huitièmement.

et tous les nombres comprenant le nombre 8, parmi lesquels : dek ok = 18 okdek = 80 okcent = 800 okmil = 8000


[modifier] Traductions

8
Algardien : len Kotava : anyustoy Sylkælith : anrin
Aneuvien : okt Lojban : bi Uropi : oc
Canéen : yt Mundezo : odju , oc Versan : oco
Elko : alta Nespatais : sèr Volapük : zül
Espéranto : ok Planeta : ot Wágelioth : ydwi
Interlingua : okto Psolat : okto
Kátsit kinlillu : xlat Sambahsa : octo

[modifier] Sambahsa-mundialect

[modifier] Étymologie

De l’indo-européen commun *H₃EKʷ via le latin OCVLVS -I.

[modifier] Nom commun

Ok /ˈɔk/.

Fichier:Rem.png En plus du pluriel régulier oks, il existe pour ce mot un pluriel irrégulier : okwi.

[modifier] Traductions

Œil
Algardien : mīr Gelota : nejoga Sambahsa : ok
Aneuvien : oj, obaaj Gyel : cen Titée : badu
Deyryck : klûwikam Interlingua oculo Þünmari : ágiſ
Diaosxat : elze (1 & 3) nùdù (1 & 3) Kátsit kinlillu : isi Uropi : oj
Elko : lamo Kotava : ita Volapük : log
Espéranto : okulo Nespatais : Wedensheinien : ocule
Galum : kilam Psolat : okul Wágelioth : ereg


[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés


  1. Se prononce même /ɔ/ devant deux consonnes ou plus : ok strægene = 8 trains.
  2. Cf aussi hep.
Outils personnels