Parole

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Espéranto

[modifier] Étymologie

De paroli (« parler »), et du suffixe -e qui sert à former les adverbes. Emprunté au français parole.

[modifier] Adverbe

parole /pa'rɔlɛ/.

[modifier] Traductions

Oralement
Aneuvien : lokùtas Interlingua : oralmente
Arwelo : pele Kotava : artukon
Elko : sowe Uropi : vokim
Espéranto : parole Volapük : mudo


[modifier] Français

[modifier] Étymologie

Du latin parabola (« comparaison, similitude »), emprunté au grec ancien παραβολή, parabolê. Il a pris le sens de « allégorie », puis de « discours grave ou inspiré » chez les auteurs chrétiens, double sens qui semble dû à un calque de l’hébreu biblique pārehāl (Job XXVII, 1: assumens parabolam suam, « reprenant son discours »). Et enfin celui de « parole, langue » dans la Romania : in rustica parabola, « en langue vulgaire ».
Le mot, prononcé /paˈraβola/ dans la koinè (avec spirantisation de l’occlusive bilabiale /b/) et emprunté en bas latin avec cette prononciation, s’est contracté en paraula en latin vulgaire, vraisemblablement par l’étape /paˈrawola/.


[modifier] Nom commun

Parole /paʁɔl/ fém.

  1. Faculté naturelle de parler.
  2. Mot ou suite de mots exprimant une pensée.
    1. Partie lyrique d'une chanson, d'un opéra ou d'autres morceaux musicaux :
      Le libretto pour les paroles, la partition pour la musique...
  3. Idée, opinion s’exprimant en une phrase ou une suite de phrases.
  4. (Religion) (Au singulier) Les écritures saintes, les sermons qui se font pour l’expliquer.
  5. Assurance ou promesse verbale, par laquelle on s’engage à faire certaines choses.

[modifier] Traductions

Parole
Aneuvien : lokùd, fàlok (5) iNedjena : idaba Psolat : parol
Ba gai dun : di Interlingua : parola Sambahsa : wekwos
Chilloïen : yaso, fiyec Kotava : pulva, ewa
kaliks, draga, bos (5)
Uropi : vok
Elko : sowo Mundezo : pelo
Espéranto : parolo Nespatais : lisa (1 à 3)
Outils personnels