Percer

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Étymologie

Du latin PERTVNDO -ERE -VTVDI -VSVM, pour une signification similaire, le S du supin s'est muté en C.


[modifier] Verbe

... du premier groupe, se conjugue comme "lancer".

Percer /pɛʁse/.

  1. Traverser par un trou :
    on a dû percer cette planche pour la faire tenir au mur avec des chevilles.
    cette route perce la montagne au col de Chmyz.
    1. Blesser ou tuer par la pointe d'une arme :
      Le comte Gomez fut percé par l'épée du fils de Diego, en duel (d'après Le Cid).
    2. Dépuceler :
      Elle se fit percer bien avant la puberté.
  2. Passer à travers :
    La lumière du soleil perçait les rideaux.
  3. Se faire entendre par un son aigu :
    Une détonation et un cri d'effroi percèrent le silence.
  4. Sens figurés :
    1. Pénétrer dans un endroit hostile :
      Nos gars ont percé sur plusieurs kilomètres derrière les lignes boches.
    2. Acquérir une réputation :
      Il va percer dans la profession.

[modifier] Traductions

Percer
Algardien : obole Interlingua : perciar Uropi : poro (1 & 3)
Aneuvien : pĕrkes (1), pĕrkmat (1/1)
gopĕrkes (1/2), pĕrken (2 & 4)
Kotava : remrú (1), semá (1) Volapük : ginön (1), dudlanön (1 & 4)
Elko : rati (1), ratai (2 & 4 ) Psolat : persir (1), persar (2 & 4) Wágelioth : utsagú (1)
Espéranto : bori (1), tratrui (1) Sambahsa : baur

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

[modifier] Psolat

[modifier] Étymologie

Compression de PERTICA -Æ, avec la désinence verbale "-er".

[modifier] Verbe

Percer /pɛʁgəʁ/.

[modifier] Traductions

Percher
Aneuvien : enpòden Kotava : waganyáé
Elko : kirbei Psolat : percer
Espéranto : stari Sambahsa : perche
Interlingua : esser sedite a un alte loco
Outils personnels