Plume

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Étymologie

Du latin PLVMA -Æ, en concurrence avec PENNA -Æ pour la même signification.


[modifier] Nom commun

Genre grammatical : féminin.

Singulier Pluriel
plume plumes
/plym/[1]


  1. Élément de couverture de l'anatomie d'un oiseau, poussant sur sa peau (correspondant au poil chez le mammifère et à l'écaille chez le poisson ou le reptile).
  2. Par métonymies :
    1. Quelque chose ou quelqu'un de très léger :
      Ça pèse une plume.
      En boxe, poids d'un concurrent situé entre 55 et 59 kg (plumes & super-plumes) ;
    2. Gibier à plumes.
  3. Ancien ustensile, tout d'abord fait d'une plume d'oiseau (1), puis ensuite métallique (sergent major) qu'on trempait dans l'encre afin de pouvoir écrire, ou partie du stylo à plume prenant contact avec le papier.
    Par métonymie : écrivain ;
    Nom de plume. Nom distinct de celui de l'état civil, utilisé comme signature par l'écrivain quand il signe des ouvrages :
    Molière (Poquelin), Stendhal (Henri Beyle), S. Japrisot (J.B. Rossi)...
  4. Argot : apocope de "plumard" (lit)[2]
  5. Argot : fellation (cf : pipe).


[modifier] Traductions

Plume
Aneuvien : pæn (1 à 3) Kotava : bruxa (1 à 3) Þünmari : jorð (1)
Elko : zalo (1 à 3) Lingwa de planeta : pluma (1), kalam (3) Uropi : ped (1 à 3)
Espéranto : plumo, plumĉasaĵo (2/2) Nespatais : sca Volapük : pen (1 à 3), dülinapen (3)
Kátsit kinlillu : ðuluk (1 à 3) Sambahsa-mundialect : plume, ptor (1), penn (3) Wágelioth : aneg (1)

[modifier] Mots dérivés


[modifier] Sambahsa-mundialect

[modifier] Étymologie

Du français plume.


[modifier] Nom commun

Plume /plym/

Plume en tant qu'ornement (sur un chapeau, par exemple).



  1. En québécois, /plʏm/
  2. Mot masculin
Outils personnels