Porte à faux

De Idéolexique.

Locution technique utilisée entre autre en architecture, mais aussi dans les techniques de véhicules pour désigner la partie d'un édifice, d'une remorque de camionou bien d'un engin ferroviaire non soutenu par quelque support que ce soit (mur, colonne(s), essieu etc). Peut également être tansformée en nom composé (invariable) avec des traits d'union : un porte-à-faux de trois bons mètres.

Sommaire

[modifier] Aneuvien

[modifier] Arwelo

[modifier] Elko

[modifier] Espéranto

[modifier] Kotava

[modifier] Uropi

Outils personnels