Prendre

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Fichier:Etymo.pngÉtymologie

Du latin PREHENDO -ERE -I -SVM pour la même signification, en concurrence avec CAPERE.

[modifier] Fichier:Def.png Verbe

... du troisième groupe, se conjugue comme "tendre".

  1. Saisir, s'empare de :
    Il prit le ballon au joueur adverse et le lança dans le panier.
    1. Capturer :
      On leur a pris 40 000 hommes au combat.
  2. Se solidifier, en vue d'une fixation :
    Cette colle prend en deux minutes.
  3. Faire usage, de quelque manière que ce soit :
    Prenez deux médicaments : un matin et un le soir.
    Je prends le train à 6:50.
    Prends la route du Teil, oblique en suite vers Aubenas.
  4. Accepter :
    Nous prenons des candidats de tous sexes et de toutes provenances.
  5. Prendre quelqu'un pour :
    Milles excuses, je vous avais pris pour mon cousin.
    Me prends pas pour un c... !


[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Prendre
Algardien : kiße (1) Interlingua : prender Sambahsa : ghend (1)
prined (1/1 : ville), em
Aneuvien : gœnes (1), obgœnes (2)
hid (3 & 4), tum (5)
Jarjanais: piyare (1) Uropi : nemo
Arwelo : maci (1) Kotava : narí (1), naré (4) Volapük : fanön (1), välön (3)
Elko : gibi (1) Migma: τομό (1) Wágelioth : ngymrú (1)
Espéranto : preni (1), koaguliĝi (2)
sekvi (3 : chemin), ricevi (4)
Nespatais : clèse (1)
Kátsit kinlillu : pyitlu•kl / tirkuli•tl (1) Psolat : kapir (1), prener (2)
prenir (3), resiver (4)

[modifier] Fichier:Derives.png Mots dérivés

[modifier] Locutions

Outils personnels