Tet

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Aneuvien

[modifier] Étymologie

À priori. Une des toutes premières conjonctions de subordination aneuviennes, avec tep (que), formée de la même manière.

[modifier] Conjonction de subordination

  1. Est aussi bien utilisée pour la condition :
    tet ed franpárkad ere hab ċys... = si ma tante en avait...
  2. ... que pour l'interrogation indirecte (ou assimilée)[1]:
    e stĕ nep tet omner pòt ingæn = je ne sais pas si nous pourrons tous entrer.

Le mode du verbe de la proposition subordonné dépendra de la (quasi-)certitude du procès de celle-ci.

[modifier] Traductions

Si
Aneuvien : tet Kotava : ede Sambahsa : sei (1), an (2)
Elko : {lu
mėlu, wėdu} (1)
Mundezo : kas (1), ki (2) Uropi : is (1)
Espéranto : se (1), ĉu (2) Nespatais : itsu (1), xemfè (2) Volapük : if (1)
Interlingua : si Psolat : si, sy Wágelioth : nara (1)

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés

  1. anqtet = même si
  2. kestet = comme si.

  1. ... mais n'est pas utilisé pour l'amplitude : "il est si grand" se dit a • tàn rènem.
Outils personnels