Tordre

De Idéolexique.

Sommaire

[modifier] Français

[modifier] Fichier:Etymo.png Étymologie

Du latin TORQVCCEO -ERE -SI -TVM, le supin ayant donné également "torture".

[modifier] Fichier:Def.png Verbe

... du troisième groupe, se conjugue comme "tendre".

Tordre /tɔdʁ/.

  1. Déformer un corps (quel qu'il soit), soit en pivotant une partie autour de son axe, soit en l'inclinant de force, l'autre étant maintenue fixe au sol ou contre un support.
    Par un choc brutal, l'avant du camion avait tordu le poteau indiquant la direction de l'autoroute.
    La poutre avait été tordue par une chaleur intense.
    Les deux barres d'acier n'étaient plus parallèles : le plancherqui les unissait était toudu de dix degrés environ.
    1. Forcer sur une articulation (anatomie) :
      Il lui a tordu le bras.
      Il s'est tordu la cheville.
  2. (pron.) prendre une position anatomique grotesque, quelle qu'en soit la cause :
    se tordre de rire
    se tordre de douleur.

[modifier] Fichier:Trad.jpg Traductions

Tordre
Aneuvien : chrjĕs, chride Kotava : mucú
vayá (1), mucuwé (2)
Elko : nipi Psolat : torser (1)
Espéranto : tordi, vringi Sambahsa : vrehnk (1)
vreink (2), kramp (2)
Interlingua : torquer, curvar (1) Uropi : virgo

[modifier] Fichier:Derives.png Dérivés & locution

Outils personnels