Dix

De Idéolexique.

Sommaire

Français

Étymologie

Du latin DECEM pour la même signification, est passé par "dis" en ancien français, par assibilation. Le X a remplacé le S par la suite[1].


Numéral

Ce mot invariable a une prononciation très flottante, selon ce qu'on peut trouver derrière le X :

  • /dis/ : le nom suivant est séparé par une ponctuation :
Louis X le hutin : /lwidis ləytɛ̃/
Il y en a dix, pas un de plus ;
  • /diz/ devant une voyelle ou un H muet :
dix araignées et dix hirondelles : /dizaʁɛɲe e diziʁɔ̃dɛl/ ;
  • /di/ devant une consonne ou un H dit "aspiré" :
dix filets et dix haricots : /difilɛ e diʔaʁiko/.

Jusqu'à seize, les nombres supérieurs à dix portent des noms particuliers, issus d'une numération hexadécimale. On retrouve ces particularités avec soixante-dix et quatre-vingt-dix, sauf en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.


Traductions

Aneuvien : dek
Arwelo : sen
Elko : dakta, narnunta, nardak
Espéranto : dek
Kotava : sanoy
Sambahsa-mundialect : dec
Uropi : des
Volapük : bals

Mots dérivés

  • Dixième
  • dizaine
  • quatre-vingt-dix
  • soixante-dix.

  1. Analogie avec le chiffre romain X ou bien avec "six" ?
Outils personnels