Que

De Idéolexique.

(Différences entre les versions)
(Fichier:Trad.jpg Traductions)
Ligne 78 : Ligne 78 :
|-
|-
|Espéranto : [[ol]]
|Espéranto : [[ol]]
-
|Uropi : [[tel]]
+
|Uropi : [[te]]
|}
|}
-
 
===[[Fichier:Def.png]] Conjonction de subordination===
===[[Fichier:Def.png]] Conjonction de subordination===

Version du 23 mai 2014 à 02:19

Sommaire

Français

Fichier:Def.png Pronom relatif

Fichier:Etymo.png Étymologie

Du latin QVI -QVÆ -QVOD pour la même signification.

Caractéristique

Le pronom relatif que est toujours complément d'objet direct du verbe de la proposition subordonnée, indépendamment de la fonction de son antécédent dans la proposition principale.

La voiture que vous avez prêtée à votre associé est à la fourrière.

Il peut être utilisé pour introduire un complément de superlatif

c'est la plus belle aurore boréale qu'on ait jamais pu voir jusqu'à présent.


Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : quas Kotava : coba
Arwelo : ke Sambahsa-mundialect : quom, quam, quod, quel
Espéranto : kiun Uropi : wen


Fichier:Def.png Pronom interrogatif

Fichier:Etymo.png Étymologie

Du latin QVID pour la même signification.


Caractéristique

Ne concerne pas les personnes, à la différence du pronom relatif.

Que me dites-vous là ?[1]


Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : quas Kotava : tokcoba
Arwelo : kyo Sambahsa-mundialect : quod
Espéranto : kion Uropi : ka


Fichier:Def.png Préposition

Précède un complément de comparatif d'adjectif ou d'adverbe, ce complément peut être

un nom : il est moins rapide que son cousin ;
un autre adjectif : il est plus large que long ;
un adverbe ou une locution adverbiale : il saigne moins que tout-à-l'heure.

Si le complément est une phrase, "que" est alors une conjonction de subordination.

Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : qua Kotava : dam
Arwelo : pa Sambahsa-mundialect : quem
Espéranto : ol Uropi : te

Fichier:Def.png Conjonction de subordination

Du latin QVIA : vu que, parce que.


Caractéristique

Est utilisée pour introduire une proposition subordonnée complément d'objet du verbe de la proposition principale :

Je savais qu'ils viendraient aujourd'hui ;

... ou bien complément de comparatif :

Il est encore plus c... que je n'avais pu le prévoir !

Est utilisée également comme particule exclamative :

Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !(La Fontaine).


Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : tep Kotava : da à vérifier
Arwelo : ke (1, 2), kye (3) Sambahsa-mundialect : od (1), quem (2), kam (3)
Espéranto : ke (1), ol (2), kiel (3) Uropi : te


Fichier:Def.png Adverbe

Utilisé en tant que synonyme de "exclusivement". En français appliqué, on l'utilise avec la particule "ne", comme pour dire "ne... pas autre que", sinon :

Y manquerait plus qu'ça !


Fichier:Trad.jpg Traductions

Aneuvien : nor
Arwelo : sole
Espéranto : nur

  1. En moins ampoulé : "qu'est-ce que vous me dites là ? Le deuxième "que" est un pronom relatif.
Outils personnels