Égialée

De Wikiaegis.

(Redirigé depuis Côte Sudouestane)
  Égialée
(Côte Sudouestane)
 
Classification
 
Multivers : Multivers d'Ægis
Univers : Univers du ciel
Triade : Triade du ciel
Monde : Celosa
Astre : Negina
Contrée : Mer Intérieure
Domaine : Égialée
Cité : Paralle (capitale)
Dovres
Lieu-dit : Lérone
Construction : aucune donnée
Organisation
 
Valeur :
Statut : Limité
Système :
Code :
Dirigeant :
Langue : cottien
Monnaie : dokélo
Population :
Symbolique
 
Numéro :
Orientation :
Couleur : rose
Trigramme :
Runes :
Devise :

L'Égialée (prononcée e.gja.le[1]), aussi appelée la Côte Sudouestane (appellation courante par les romans tels la Burguédie) est une république fédérale marchande qui borde le sud-ouest de la mer Intérieure. C'est une des principales puissances commerciales de la contrée de la mer Intérieure avec les Cités Védines voisines, avec qui l'Égialée est en concurrence.

Sommaire

Géographie

Carte de l'Égialée.

L'Égialée est un pays très long qui s'étend largement au bord de la mer Intérieure, mais qui déborde par contre très peu dans l'arrière-pays. Elle est traversée par deux grands fleuves dont la Lérone. Sa capitale est Paralle.

Elle est limitrophe des Cités Védines au nord-ouest, des Terres Nomades Méridionales au sud et de la Burguédie (province de la Lérone) à l'est.

Climat

Le climat de l'Égialée est subtropical.

Histoire

La république d'Égialée doit sa richesse à son commerce florissant, notamment grâce à l'installation de nombreux comptoirs commerciaux le long des côtes de la mer Intérieure. Elle est ainsi depuis longtemps l'une des principales puissances commerciales de la contrée de la mer Intérieure. Au nord, Baia-Media a également été une rivale importante jusqu'au début du XVIIe siècle.

Durant le XVIe siècle et au début du XVIIe siècle, l'Égialée a connu une extension très importante le long de la côté, en conquérant et en fondant de nombreuses nouvelles villes. Son développement va l'imposer définitivement comme une puissance commerciale majeure, aux dépends d'une cité-état comme Baia-Media qui n'a pas pu s'étendre car étouffée par la Burguédie.

Puis, à partir du milieu du XVIIe siècle, l'Égialée subit un nombre croissant de raids nomadiques en provenance des cavaliers des Terres Nomades Méridionales, attirés par la richesse du pays. Ces raids culminent avec le renversement de Grand-Duc en 1703. Les nomades imposent alors leur khan à la tête de la république. Son début de règne est sanglant : il mate les diverses révoltes qui se déclenchent en exécutant de manière sommaire les rebelles et leurs familles, et les remplace par des généraux de son armée... même si l'activité commerciale n'est pas totalement interrompue, cet épisode est catastrophique pour l'Égialée : les comptoirs qui appartenaient aux anciennes familles exécutées sont souvent abandonnés. C'est à cette période-là qu'émergent les Cités Védines, qui récupèrent les comptoirs abandonnés.

Puis, moins d'une une centaine d'années plus tard, le lointain successeur du khan, qui a désormais totalement assimilé la culture locale, rétablit la République, alors que les Terres Nomades voisines retournent au nomadisme.

Les Cités Védines sont leur principale concurrente actuelle.

Culture

Étymologie

Le nom de l'Égialée provient du grec ancien αἰγιαλός, qui signifie plage (et par extension côte).

Langues

La langue d'Égialée est le cottien[2].

Récits

Notes

  1. Donc avec un g dur comme dans guerre et non comme un j
  2. Le cottien est le nom donné au grec dans le monde de Celosa.

Outils personnels