Cités Unies

De Wikiaegis.

En construction / déconstruction


Les Cités Unies sont l'un des principaux états d'Ídsalpá. Elles passent pour être le plus ancien état important du monde, mais cette affirmation peut être à revoir.

Les Cités Unies sont un état possédant une très grande influence politique et morale, c'est pourquoi son chef est toujours très respecté.

Sommaire

Histoire des Cités Unies

Les Cités Unies se sont formées dans la paix, par la paix et pour la paix. Elles furent fondées par le rassemblement progressif des différentes cités états, ce rassemblement fut long, plus de deux siècles. Pendant ces années, le système juridique unifié des Cités se mit progressivement en place et les pouvoirs se rassemblèrent dans la ville centrale, à savoir la Cité des Trois Mille.

Les cités se sont ralliées peu à peu d'un mouvement concentrique, c'est d'abord la partie est du continent qui adhéra, les Cités d'Argent, initialement une coalition à part, et les Provinces Ignées furent les dernières à intégrer l'alliance. Ceci s'explique par la différence ethnique très importante entre ces peuples et la population majoritaire des Cités Unies.

Voici les illustrations des principales périodes de l'évolution croissante des Cités Unies.

Sur cette image est représenté la première époque des Cités Unies, les premières alliances entre cités. On observe que les Cités d'Argent existent déjà dans leur territoire définitif, mais ceci n'est que représentatif, il s'agit plutôt du territoire occupé par leur peuple.

Sur cette seconde illustration, on remarque qu'après peu de temps les Cités Unies ont cru d'une manière très importante. Cette réussite s'explique par la gloire intellectuelle des Cités Unies, par le désir d'unir tout le continent et par l'envie de vivre en commun.

En -3500 le continent est presque totalement unifié, le peuple Esséntheam fait son apparition près des Cités d'Argent.

En -3000, les Provinces Ignées font leur apparition. Le Peuple Esséntheam s'est scindé en deux parties, une partie a fusionné avec le peuple des Cités d'Argent tandis que l'autre a colonisé l'Île de l'Horizon. Le continent est totalement pris par les Cités Unies à l'exception des Provinces Ignées et des Cités d'Argent.

En -2900 les Cités d'Argent et les Provinces Ignées ont d'un même mouvement rejoint les Cités Unies. Le continent est unifié. L'histoire des Cités Unies sera pour le reste de l'histoire qu'une suite de défaites et de scissions.

Géographie des Cités Unies

Les Cités Unies sont en fait le rassemblement de très nombreuses Cités États. Leur nombre était au moment de l'apogée des Cités Unies, c'est à dire entre -2900 et -1388, de 3000 environ. C'est à ce moment que fut fondé la Cité des Trois Mille sur les ruines de la Cité de Pntijl (Cité d'Igyil, le dieu protecteur de cette Cité) qui venait d'être détruite à 90 % par un incendie.

Voici la carte représentant les cités principales sur le plan international et national.

Cité des Trois Mille

Il s'agit de la capitale politique des Cités Unies, même si le pouvoir n'est pas centralisé, cette ville a été concue depuis la stratégie d'urbanisation à la couleur des volets des maisons pour servir de capitale neutre aux Cités Unies. Les habitants de cette cité sont en fait très peu nombreux, aux alentours de mille cinq cent personnes, les autres personnes sont des citoyens d'autres cités, venus des quatre coins du continent pour représenter leur Métropole à l'Assemblée des Cités.

Les habitant de cette ville sont très peu nombreux car après l'incendie qui détruisit presque tout, les quelques citoyens n'ayant pas fui ont décidé que toute personne qui n'aurait pas deux parents citoyens de la Cité des Trois Mille ne pourrait obtenir la citoyenneté. La plupart des membres de ce peuple sont donc de grands conservateurs qui sont employés comme administratifs de par leur proximité des institutions.

La Cité des Trois Mille est sous la Protection de l'Ordonnance de Wlhiht édictée par Wlhiht pour remercier les citoyens de la cité de leur soutient indéfectible. Elle stipule qu'aucune arme ne peut entrer dans la ville et qu'aucune violence ne peut être perpétrée en son enceinte. Cette ordonnance a été vivement critiquée mais a rassuré les citoyens de la Capitale pour qui la violence est la pire des abominations (en fait, le sang, les blessures visibles et les cicatrices le sont, le poison n'est pas concerné...). Cette ordonnance n'a aucune utilité politique mais elle eut une très grande valeur symbolique.

Symboles

Les trois symboles des Cités Unies sont, par ordre chronologique :

  • Le Drapeau "Sxmdt'rghn" (Drapeau des mille nations). Créé dès le début du mouvement d'alliance.
  • La "Ft'srfr" (Fleur du soleil) qui est représentée sur le drapeau dans sa forme abstraite et qui est la seule fleur à pousser sur tout le continent antique et uniquement sur celui-ci.
  • Sa devise "Gigldnyl" (Être uni pour la paix) adoptée tardivement, ici dans sa forme Crct'nl mais ayant été traduite dans toutes les langues du continent.

Fichier:Drapeau Cites Unies.jpg


Politique des Cités Unies

Les Cités Unies ont été construites sur le modèle d'une union pour la paix de cités états séparées ne partageant que les traditions entre elles. Une culture dominante n'a donc jamais été imposée aux autres, même si les cultures des différentes cités du Peuple Antique se ressemblaient, des différences assez notables sur la philosophie de vie et la théologie ont toujours existé.

Politique Culturelle

Néanmoins, la politique multiculturelle a transformé les différentes cités en "athanor culturel" qui transmutait les cultures de chaque peuple en les exposant aux autres traditions. On vit donc apparaitre trois "cultures" ou modes de pensée dans les populations, sans que chacun appartînt exclusivement à l'un de ces modes de pensées :

  • La culture traditionnelle de la cité d'origine (celle qui existait avant l'adhésion aux Cités Unies), qui s'est très bien conservé dans les Cités d'Argent, les Provinces Ignées et les Cités Célestes (car ils se sentaient différents du peuple majoritaire, à savoir, le peuple antique) et qui guidait la vie rituelle de chaque cité, la vie traditionnelle, celle des mariages, des fêtes, des enterrement, du mode de vie quotidien, des habitudes alimentaires, etc, etc...
  • La culture Citadine, qui est issue de la fusion de toutes les autres cultures, c'est la culture de prédilection des classes jeunes (qui après peuvent se retourner vers la culture traditionnelle) exemple même du multiculturalisme réussi et de l'unité des Cités Unies. Dans les cités particulièrement importantes au niveau fédéral (Cité des Trois Mille) c'est la culture qui a totalement détruit la culture traditionnelle.
  • La culture Fédérale, qui est la culture issue du patriotisme des Cités Unies, qui est le cheval de bataille des traditionalistes Fédéraux, ceux qui exaltent la beauté du soldat au service de sa partie, de l'attachement aux valeurs des Cités Unies, etc, etc...

Politique Linguistique

Outils personnels