Culture du Pays Doré

De Wikiaegis.

La culture du Pays Doré est une culture en perpétuel changement de par le fait qu'elle est totalement orale. La culture est séparée en deux domaines, la culture sacrée et la culture profane. La première repose totalement sur l'écrit religieux, seul livre accepté et respecté ; tandis que la deuxième est une version moderne des chants et des contes traditionnels, inspirés par les voyages de certains, les rumeurs et les connaissances partielles de chacun.

Branche sacrée de la culture

Tous les domaines ont été atteints par la révolution qu'a été la réforme religieuse et l'arrivée au pouvoir d'une théocratie prosélytique et envahissante. Même si la réforme fut violente, c'est insidieusement que les esprits furent formatés par l'éducation des prêtres et la liberté totale cachant une planification totale du futur du pays (voir Politique du Pays Doré.

Parmi les caractéristiques sacrées que l'on retrouve dans le continent monstrueux, les plus importantes sont les suivantes :

  • L'architecture classique de tous les monuments, même civils, qui obéissent à des règles inspirées par la symbolique religieuse.
  • La rhétorique, correspondant encore une fois à un triple but, religieux (propager les paroles des prophètes), ésotérique (architecture du discours, références) et sacré (l'enseignement de la rhétorique est soumis au contrôle de la théocratie, et a pour but de contrôler la foule).
Outils personnels