Culture du Royaume Yucha

De Wikiaegis.

La culture humaine est la culture du Royaume Yucha. Il s'agit en fait d'un mélange de la culture Esséntheam et de la culture Duetu. Nous traiterons tout d'abord de ces deux cultures séparément avant d'étudier la nouvelle culture créée de leur union.

Sommaire

Historique

Culture Duetu

C'est une culture essentiellement tribale, elle repose sur un respect extrême de la famille et des traditions. Elle est basée sur la tradition orale et la répétition des mythes anciens du peuple Duetu.

Mythes Duetu

Les mythes Duetu ont trait à la création du monde et à l'histoire du peuple. On distingue deux grands mythes fondateurs :

  • La genèse, qui traite de l'apparition du monde (terme plus exact que celui de création) issu de la désorganisation d'un monde originellement terne et plat. On ne peut s'empêcher de constater la ressemblance entre ce mythe et le mythe de la création de la culture monstrueuse. Ce mythe ressemble aussi à celui de la cosmogonie épicurienne.
  • L'exode, qui traite du départ du peuple Duetu de sa station d'origine. Ce mythe n'a pas été mis par écrit car l'écriture n'était pas considérée comme noble par les premiers Duetu.

D'autres mythes moins importants restent des sources très importantes d'inspiration pour les artistes.

  • Le mythe du Roi Ethucha "seigneur des océans" qui fut le premier à se lancer sur les mers, depuis le continent à l'époque. C'est lui qui est à l'origine de l'arrivée des Duetu sur l'Île de l'Horizon. Ce mythe est rapidement évoqué dans l'exode mais il existe une version écrite en Skiitrdll, le premier mythe posé par écrit. (ce mythe recèle une part de vérité, même si de très nombreux éléments fantastiques furent ajoutés)
  • Le mythe de la Rencontre, qui traite des premiers contacts entre les Duetu et les monstres. C'est un mythe guerrier, mais aussi pacifique lorsque les humains apprennent l'écriture aux Monstres. Il est notable que le côté pacifique a été accentué dans les mythes traditionnels des Cités d'Argent (qui furent les premières bénéficiaires de l'enseignement Duetu, et avec qui ils eurent d'assez importantes relations commerciales. Néanmoins, le mythe a été actualisé et il n'est plus fait objet du commerce avec les monstres depuis la Guerre des Océans.
  • Le mythe de l'Ecriture est un mythe très important il compile tous les mythes ayant trait à la découverte de l'Esséntheam, à sa réinvention et à son adoption. Ce mythe marque la fin de l'Ère Duetu et le début de l'Ère Yucha.

Art Duetu

De l'art Duetu peu de choses sont conservées. En effet, ce peuple n'accorde que peu d'importance à l'art figé, il préfère de loin l'art libre et métamorphique du chant et de la poésie de la tradition orale. Pour les Duetu, la mémoire, en modifiant l'art originel participe à l'évolution du peuple, et c'est la plus nombre des choses que de laisser le temps faire son œuvre sur ce qui est déjà. On distingue néanmoins deux grandes familles d'art :

  • L'art traditionnel, qui regroupe tout les mythes, les poésies et les musiques crées il y a très longtemps et conservées par la mémoire collective.
  • L'art personnel, qui est constitué de toutes les autres formes d'art. Quelques unes des œuvres poétiques, musicales ou exceptionnellement picturales sont conservées telles qu'elles. Cet art est un part "politique" dans le sens où il sert l'intérêt de quelqu'un, généralement de l'auteur de l'œuvre.

La religion Duetu

C'est un religion à l'origine animiste mais qui évolua très rapidement vers une forme Polydéiste (néologisme, certes contraire aux règles étymologiques mais qui a le mérite d'être clair). Pour les Duetu, on distingue deux "dieux" les dieux physiques et les dieux non-physiques. Les dieux non-physiques, appelés Forces, sont à l'origine du monde. Ce ne sont pas des entités mais des "essences" qui ont tout pouvoir sur le monde mais qui n'ont pas de forme physique. Ce sont plus des lois physiques que des divinités mais leur rôle dans les mythes leur donne un rôle prépondérant dans la genèse. Parmi les forces principales, on compte :

  • Sáni, l'Amour physique
  • Ciol, la Haine
  • Yuif, le Poids
  • Guchin, la Lumière

Les dieux physiques ont été créés, ce sont des entités physiques invisibles, au même rang que les dieux Grecs ou Romains. On élève des monuments à leur gloire et des temples pour eux, mais pour les Duetu, les dieux n'ont rien à faire des humains, ni des monstres d'ailleurs. On ne connait leurs exploits que grâce à des légendes et des oracles (les oracles sont des traces laissées par les dieux dans le monde, ce n'est en aucun cas une aide des dieux envers les humains), ces exploits sont vénérés comme des exemples. Les dieux luttent entre eux, font la guerre, commercent, écrivent des poèmes, vivent mais ne meurent pas. Ces dieux n'ont pas de nom, les Duetu leur en donnent par commodité, pour pouvoir les intégrer dans leurs œuvres.

Le personnage du Roi dans la culture Duetu

Pour les Duetu, le roi (qui peut d'ailleurs être une femme) n'est pas le dirigeant mais la personne qui a la charge de protéger sont peuple, au prix de sa vie s'il le faut. Le roi est appelé "Frère" ou "sœur" par ses sujets, qui sont plutôt ses "petits frères et petites sœurs". C'est pourquoi il est d'usage de ne jamais user de la forme de politesse avec le roi si l'on est Duetu.

Plus le roi est jeune plus ses frères et soeurs doivent le respecter et il est fréquent qu'on force un roi à abdiquer car il deveniat trop vieux. L'âge moyen de montée sur le trône est de 20 ans, avant le roi est considéré comme enfant et donc il n'est pas Duetu à part entière, l'âge le plus vieux atteint par un roi en exercice est de 80 ans environ ; cet âge canonique s'explique par des problèmes de succession.

Les rois sont choisis dans la famille la plus respectée des Duetu, la Famille Royale (Ethuwa Si). La Famille regroupe toutes les personnes ayant eu un enfant avec une personne de la famille royale. Ainsi, plus que le mariage c'est l'acte de conception d'un enfant, héritier du sang des ancêtres qui permet d'obtenir le titre associé à la famille très respecté de "Racine du Sang" (Monilien). Mais il est notable que le titre ne peut se donner que dans le cas où l'enfant est reconnu par le parent appartenant à la famille et que le titre ne se donne qu'à un degrés horizontalement (et donc qu'une personne ayant obtenu le titre ne peut pas le donner à son conjoint). Toute personne de la famille peut être désignée comme successeur, mais la vanité des gens de la famille est telle que l'on préfère toujours donner le pouvoir à ses propres enfants.

Mais le sang ne suffit pas, il faut aussi que le candidat à la succession du Roi soit en bonne santé (vérifiée par des médecins) qu'il ou elle soit capable de parler en public sans bafouiller, d'adapter son langage, de tenir une lance, de ne pas montrer sa peur, de ne pas montrer ses émotions et enfin d'avoir reçu le soutient du parlement des neuf cent (organe constitué des personnes ayant les postes les plus importants du Royaume, cent sont des nobles nommés par le roi et les autres sont élues par le peuple rassemblé).

Apparition de la culture Humaine

La culture humaine est apparue avec l'arrivée des Duetu sur l'île de l'Horizon. Ils eurent des relations commerciales et intellectuelles avec le peuple des Cités d'Argent au point que leur culture fut quelque peu modifiée.

Culture Humaine actuelle

Mythes Yucha

Les mythes Yucha se séparent en deux parties :

  • Les mythes légendaires, les mythes Duetu anciennement oraux.
  • Les mythes historiques, qui sont nouveaux et qui racontent l'histoire du royaume lors du dernier millénaire à peu près.

Religion Yucha

La religion distingue les "Forces", qui sont les mêmes que les Duetu, et les "Héros", figures mythologiques semi-divines inspirées par les héros du peuple des Cités d'Argent.

Place de la Femme dans le Royaume

L'homme et la femme sont strictement égaux, devant la loi comme devant les dieux, les préjugés Esséntheam sur les rôles de chacun n'étant pas passés dans la culture fille et les femmes ayant très souvent prouvé leur valeur au combat.

Politique

Le pouvoir politique est théoriquement entre les mains du Roi et de l'Assemblée, le Roi est l'héritage Duetu et l'assemblée issue de la politique des Cités d'Argent. On observe tout de même une différence de taille : seuls les chefs de famille siègent à l'Assemblée (le royaume est trop peuplé). Toute personne appartient donc à une famille en particulier ; c'est sur ces Familles que repose le pouvoir politique, la Famille Royale a disparu au profit d'un système électif ressemblant à celui de l'Empire Romain (avec les mêmes exigences que pour le Roi Duetu).

Le Roi doit sa vie au peuple. On observe quand même que la vieillesse ne suffit plus à se faire déchoir (ou pousser à la démission) du pouvoir et la moyenne d'âge augmenta fortement (aux alentours de 40 ans pour monter sur le trône).

Au fil du temps le Roi a perdu ses pouvoirs jusqu'à disparaitre après la révolution. C'est à la restauration que le Roi obtint un pouvoir immense, réduisant du même coup l'Assemblée au rang d'instance consultative.

L'Art Yucha

Peinture

La peinture est considérée comme un art mineur. La couleur est généralement proscrite des décorations extérieures et n'apparait que dans l'intérieur des maisons. Les couleurs généralement utilisées sont les couleurs chaudes c'est à dire le rouge, le brun et le orange. Les couleurs claires sont considérées comme inutiles et laides dans les peintures murales. La peinture se donne comme but la représentation exacte de la réalité, aussi bien visible qu'invisible. C'est à dire qu'un peintre essaiera de faire transparaitre un message dans sa peinture tout en montrant sa capacité à représenter un personnage réel.

La plupart des peintres pratiquent plusieurs activités en même temps généralement la sculpture. Les peintres travaillent sur des murs en pierre ou recouverts d'enduits. La peinture consiste à apposer des pigments puis à les fixes à l'aide de colle. Quand les peintres travaillent sur de la pierre ils la sculptent avant de la peindre.

La peinture est presque inexistante dans la capitale des terres, seuls quelques maisons en sont décorées. La capitale des mers est, elle, un très grand vivier d'artistes, en effet la plupart des maisons sont entièrement peintes en intérieur.

La sculpture

La sculpture est l'art le plus noble des arts représentatifs. Son but est de représenter le mouvement, elle utilise donc de nombreux procédés qui déforment en général les formes classiques. La sculpture est l'art de la rue, tous les bâtiments d'importance sont recouverts à l'extérieur de sculpture et il est courant de voir des statues au milieu de jardins publics.

La sculpture est assez souvent peinte mais on préférera garder la couleur de la pierre quand celle-ci est noble. Ainsi, le capitale des terres proscrit la peinture des sculptures pour mettre en valeur la pierre blanche de la région. Par contre, la pierre de la capitale des mers est très laide, d'un gris maronnasse peu esthétique, et les peintres font donc souvent usage de leur art sur les sculptures.

L'architecture

L'architecture est l'art le plus important. Son but est d'allier hauteur, grâce, pureté et fonctionnalité. Selon les époques le style architectural a changé.

Outils personnels