Dénombrement des runes par Odin

De Wikiaegis.

Je sais que je pendis

À l'arbre battu des vents

Neuf nuits entières

Blessé par une lance

Et offert à Odin

Moi-même à moi-même offert.

À cet arbre dont nul ne sait d'où

proviennent les racines.


On ne m'apporta ni pain

Ni corne

Je scrutai en dessous

Je ramassai les runes

En hurlant les ramassai

Là-dessus retombai.


Neuf chants puissants

J'appris du fils renommé

De Bölthorn, père de Bestla,

Et je pus boire

du précieux hydromel

Puisé dans Oedrir.


Alors je me mis à germer

Et à apprendre

À croître et à prospérer

Parole après parole

La parole naissait en moi

Acte après acte

l'acte naissait en moi.


Tu découvriras les runes

Et interpréteras les signes

Les très savants signes

Les très puissants signes

Que firent les Puissances

Que grava le Sage Suprême

Et que colora le Crieur des Dieux.


Sais-tu comment il faut graver ?

Sais-tu comment il faut interpréter ?

Sais-tu comment il faut teindre ?

Sais-tu comment il faut éprouver ?

Sais-tu comment il faut demander ?

Sais-tu comment il faut sacrifier ?

Sais-tu comment il faut offrir ?

Sais-tu comment il faut projeter ?


Mieux vaut ne pas demander

Que trop sacrifier

Un don est toujours récompensé.

Mieux vaut ne pas offrir

Que trop projeter

Outils personnels