Daapes

De Wikiaegis.

Note : excepté à la fin de l'introduction, les années et les siècles sont toujours exprimés dans le calendrier neginien.


  Daapes
()
 
Classification
 
Allonymes :
Race : Humains
Famille : Homanthropes
Type :
Polytype :
Peuple : Daapes
Peuplade : aucun
Guilde :
Personnage :
Avatar :
Description
 
Filiation :
Ascendants :
Époux(se) :
Descendants :
Fonction :
Âge :
Taille :
Poids :
Genre :
Habitat :
Multivers : Multivers d'Aegis
Univers : Univers du ciel
Triade : Triade du ciel
Monde : Monde de Celosa
Planète : Negina
Contrée : Mer Intérieure
Domaine : Territoire des Daapes
Cités :
Lieux-dits : montagnes Tédiennes, Liséra
Langue(s) : daape
Solde :
Symbolique
 
Source :
Mythologie : Récits du monde de Celosa
Objet :
Symbole :
Élément :
Polarité :
Relation :
Ami générant :
Ami généré :
Ennemi dominant :
Ennemi dominé :

Les Daapes sont un peuple établi au nord de la Gralésie, dans une zone aux frontières floues appelée territoire des Daapes. Anciennement peuple dit « barbare », les Daapes ont marqué l'histoire de la contrée de la mer Intérieure au 13e siècle neginien (équivalant aux XVIIIe et XIXe siècles sur Terre).

Territoire actuel des Daapes

Le territoire des Daapes se situe au nord de la Gralésie et de la Liséra. Il n'a pas de frontières précises, les Daapes s’arrangent en effet avec leurs voisins pour délimiter les zones où ils s'établissent ou non. Il est relativement peu étendu et s'organise autour de sa capitale. C'est une zone montagneuse.

Peuple des Daapes

Le peuple des Daapes est originaire des bords de la mer du Nord-Est, située au nord de la contrée de la mer Intérieure. Ils migrèrent dans le courant du 12e siècle à l'emplacement actuel de leur territoire. Ce sont des humains à peau blanche ou Leucodermes.

Le peuple des Daapes est semi-sédentaire : certaines villes sont bien établies et hébergent des habitants permanents cultivant leurs terres dans les environs, mais de nombreux Daapes continuent à être nomades, qui est leur mode de vie traditionnel. Dans ce cas, ils se déplacent à travers le territoire, et parfois en sortent.

Il parlent le daape.

Histoire

Historique des Daapes de 1200 à 1261.

L'origine des Daapes remonte à plusieurs siècles (neginiens) ; d'après les informations que les burgondes et leurs alliés ont obtenues, il semblerait qu'ils soient originaire d'une zone assez large au bord de la mer du Nord-Est.

Vers le milieu du 12e siècle, ils décidèrent de migrer vers le sud pour des raisons inconnues ; peut-être ont-ils subi eux-même une invasion. Vers 1200, ils s'établissent au nord de la Liséra, à la frontière des Naroux jusqu'à celles de la Septainie, en passant par celles de la Toutantie et de la Gralésie. Ils sont alors notamment "propriétaires" des sources de la Liséra.

Étant bien installés, ils décident vers 1220 d'envahir les terres au sud de la Liséra, plus riches que les zones parfois très montagneuses où ils résident. Les pays limitrophes sont surpris, et doivent reculer loin au sud.

Durant plusieurs années, les Daapes continuent de progresser plus lentement mais progressent ; des résidents s'installent dans les terres fraîchement conquises. Un « Empire Daape » est même proclamé. Toutefois, vers 1235, le front se stabilise alors qu'il va jusqu'aux frontières nord de la Burguédie (Grenoble-sur-Arièze) et les premières contre-offensives des "Alliés" (Naroux - Toutantie - Burguédie - Gralésie - Septainie) ont lieu.

Dès lors commence une longue débâcle... celle-ci atteint son paroxysme vers 1245, appelée alors « Grande Débâcle ». Vers 1250-1255, les burgondes dans un premier temps puis les autres Alliés atteignent les frontières d'avant-invasion. Le front se stabilise quelque peu.

Finalement, vers 1260, c'est la fin des Daapes. L'empire est déchu, les Daapes ont perdu une grande partie de leurs terres. En 1261, est signé un traité appelé « Traité de la Liséra », en référence au fleuve, qui met fin à la guerre. Les Daapes paient un lourd tribut : ils perdent une grande partie de leurs terres d'avant-invasion — attribuées aux Alliés selon leurs zone d'occupation à la fin de l'année 1260, exceptée celle de la Burguédie qui est donnée à la Gralésie —, sont mis sous tutelle et doivent rembourser en partie le coût occasionné par la guerre.

Outils personnels