Discuter:Contes de Marrun (conte 1)

De Wikiaegis.

Modèle:Légendes de Marrun

Cette légende raconte comment certains animaux du monde de Gaïa ont été apportés dans le monde du Losda par les Anciens en vue de peupler les nouvelles terres qu'ils venaient de découvrir et de terraformer. Cette légende est à l'origine de celle de l'arche de Noé et du déluge.

Feha
  • Rune : Feha : le bétail, la propriété mobilière, l'argent
  • Symbolisme : Richesse et abondance matérielle et spirituelle. la générosité, la distribution la puissance créative, la vache primordiale, le bétail, les biens.

Ce chapitre fait allusion à l'arrivée des Anciens dans le monde du Losda, avec leurs biens et leurs principes. Ils sont pleins d'espoir et d'optimisme.

Analogies 
Neida
  • Rune : Neida : le besoin, la nécessité, la détresse
  • Symbolisme : La nécessité, le feu vital (feu qui empêche de sombrer), le destin, la délivrance et la détresse.

Ce chapitre fait allusion aux difficultés rencontrées dans ce nouveau monde et la la volonté de survivre. La réalité confronté aux principes (véganisme, spiritualité, réalité, ...)

Eka
  • Rune : Eka : le cheval
  • Symbolisme : le cheval, véhicule de l'âme dans les autres mondes, les héros jumeaux, l'union, la dualité, le mariage.

Ce chapitre fait allusion à l'harmonie retrouvée avec les animaux et la réussite dans le maintien des principes. Les Anciens parviennent enfin à vivre en harmonie avec toutes les espèces vivantes de ce nouveau monde. Il évoque la naissance du peuple des Ashafa ou Ashawa (inspiré des Ashva de la mythologie hindoue : ce sont des dieux jumeaux à tête cheval.) Les ashawas sont un peuple de guerrisseur qui connaissent le secret des plantes, ce sont eux qui ont trouvé le secret de l'immortalité. C'est au court de ce chapitre que les Anciens modifient leur génétique pour devenir des humains améliorés (= Dieux)

Analogies
Nara
  • Rune : Nara : Serpent
  • Symbolisme : serpent de mer, dragon, serpent, protection, gardien des trésor, représentent la puissance divine, la fécondité et l'ambivalence (terre / mer comme pour les dragons)

Ce chapitre montre les premiers essais en génétique pour créer les animaux utiles à leur besoins : ils créent les dragons à partir des dinosaures. Leur but étant de protéger les connaissances des convoitises de certains peuples qui commencent à se multiplier (= fécondité). La volonté à se moment est l'unification d'où la rune Nara qui cherche à conserver les différents peuples actuels de ce nouveau monde. Les dragons sont de deux sortes : les ailés et les non ailés (serpents à pattes ou dragons chinois) dont certains sont marins et gardent des îles comme Jormungand, Ormr, Nadr.

Analogies 
Outils personnels