Gralésie

De Wikiaegis.

  Gralésie
()
 
Classification
 
Multivers : Multivers d'Ægis
Univers : Univers du ciel
Triade : Triade du ciel
Monde : Celosa
Astre : Negina
Contrée : Mer Intérieure
Domaine : Gralésie
Cité : Samarésat (capitale)
Lieu-dit : Cours d'eau : Arièze, Graselle, Liséra, Nouque, Rivière Rouge

montagnes Tédiennes[1] : mont Ternel, La Travabalde, mont des Ellités, Le Bassant, mont Rillessse, mont du Passant, Le Contrie, Carvetête, Chamefêde, Point Vamour, Grand Leymont

Construction :
Organisation
 
Valeur : 40 000 Đ
Statut : libre
Système :
Code :
Dirigeant :
Langue : roman
Monnaie : Dokélo
Population :  ?
Symbolique
 
Numéro :
Orientation :
Couleur : Vert clair
Trigramme :
Runes :
Devise :

La Gralésie, parfois appelée Grazie[2] est un des principaux domaines de la contrée de la mer Intérieure.

Sommaire

Géographie

La Gralésie se situe au nord-est de la Burguédie, à peu près entre l'Arièze à l'ouest et la Liséra à l'est qui constituent quasiment toute sa frontière occidentale et orientale. La forme du pays est relativement allongée, sa partie la plus large étant le centre du pays. La Gralésie est limitrophe du peuple des Daapes au nord, de la Septainie à l'est, de l'Agédanie au sud-est, de la Malutie au sud, de la Burguédie au sud-ouest et de la Toutantie à l'ouest. Sa capitale, Samarésat, est établie au cœur du pays, sur la Graselle.

Le nord du pays est très montagneux, composé les massifs et les hauts-plateaux des montagnes Tédiennes, qui culminent au mont Ternel, alors que le sud est beaucoup plus plat, voyant s'alterner plaines, collines, et plateaux et moindre altitude.

Les principaux cours d'eau qui traversent le pays sont la Graselle (du nord au sud) et la Nouque (au sud-est)[3].

Histoire

Le foyer de la Gralésie se situe au centre de son territoire actuel, ce qui correspond à sa capitale Samarésat, ses alentours et les massifs du sud des montagnes Tédiennes.

La Gralésie a grandi grâce à sa puissante voisine et alliée la Burguédie. Progressivement, elle s'est étendue vers le sud-est, surtout sur les Agédans, et vers le nord plus récemment, sur des peuples tribaux. Le pays a subi de plein fouet l'invasion des Daapes, mais leur défaite a permis ensuite à la Gralésie de récupérer de nouvelles terres au cœur des montagnes Tédiennes, notamment la ville nouvelle de La Bellecombe, un ancien centre politique et commercial des Daapes.

Culture

La Gralésie est parfois surnommée le pays aux deux mille torrents, en référence à ses nombreuses rivières qui descendent des montagnes.

Langues

On y parle le roman, ainsi que plusieurs langues indigènes au nord.

Carte

Carte de la Gralésie.

Notes

  1. Sommets classés par altitude décroissante
  2. La Grazie était le nom original du pays sur la carte papier.
  3. de l'elko NOK, noir, parallèle à l'étymologie du Doubs.

Outils personnels