Inuque

De Wikiaegis.

  Inuque (Inuque)  
Langue mère
Langue fille
Année de création 2001
Auteur Ziecken Azuris
Régulé par aucune régulation
Nombre de locuteurs inconnu
Parlé en
Idéomonde associé Losda
Catégorie Idéolangue artistique
Typologie Langue a priori
Alphabet syllabaire
Lexique 144 clés
Version

Cet article provient Idéopédia l'encyclopédie des langues construites.


L'elko est le quatorzième projet linguistique du projet ELKO. Il est parlé dans le Losda par les Nains, le petit peuple et par certains humains. Son nom vient de hinuko qui signifie dans cette langue langue du petit peuple.

Sommaire

Historique

Dans la réalité

L'inuque est apparu le 21 mars 2001 de la volonté de faire une langue simple et basique. Inspiré par le japonais et le chinois cette langue se base sur le kanako apparu deux ans plus tôt.

Le but premier de cette langue était de créer une langue minimaliste, dans le même esprit que le Toki Pona aujourd'hui. En revanche l'aspect grammatical ne me semblait pas pertinent à l'époque s'est pourquoi cette langue en est totalement dénuée.

Dans la fiction

Le peuple des esprits et celui des golems sont à l'origine du peuple des nains et de celui des géants. Mais les peuples parents ne possédaient pas de langues, les premiers utilisaient la télépathie, les seconds ne pensaient pas du tout. Les géants et les nains ont alors du développer leur propre langue.

Après des siècles d'entente, les géants ont commencé a développer une technologie et une science supérieures à celles des nains qui préfèraient, eux, la simplicité. Leur langue commune s'est elle aussi scindée en deux pour donner deux idiomes complètements différents : l'irque et l'inuque.

L'irque n'est parlée qu'entre géants, jamais aucun autre peuple ne l'a entendu. L'urque en revanche c'est répandu dans tout le Losda.

Après de nombreuses années de guerres, le peuple des nains et celui des géants ce sont finalement unis dans la paix. Ils ont mêlé leur sang et leurs essences pour donner vie à une nouvelle races : les dieux.

Les géants et les nains ont aussi unis leurs langues l'irque et l'inuque pour donner naissance à la langue des anciens : l'urque qui deviendra plus tard l'elko.

La prononciation

La prononciation de l'inuque ne pose pas de problèmes majeurs à un locuteur francophone car l'ensemble de ses phonèmes sont semblables au français.

L'alphabet

L'alphabet de l'Inuque est un syllabaire de 18 symboles géométriques. Les consonnes sont des cadres au sein desquels se placent les voyelles. L'alphabet compte 12 consonnes et 6 voyelles. Il existe aussi 6 diphtongues (voyelle+i).


caractère Nom Signification Translittération Valeur Equivalent
A a /a/ А а
Ba Anatomie b /b/ B b
Da d /d/ D d
E e /e/ E e
I i /i/ I i
Ga Alimentation g /g/ G g
Ha h /'/ H h
Ka Communication k /k/ K k
La l /l/ L l
Ma Objets m /m/ M m
Na Etres vivants n /n/ N n
O o /o/ О о
Pa p /p/ P p
Ra Mesures r /r/ R r
Sa s /s/ S s
Ta t /t/ T t
U u /u/ U u
Za z /z/ Z z

La voyelle "i" étant la voyelle par défaut, elle ne possède pas de signe propre. nukne se prononcera [nukine].

Les diphtongues

En 'Inuque il ya 5 diphtongues, elle sont toutes transcrites au moyen de trémats :

  • ä se prononce [aj]
  • ë se prononce [ɜj]
  • ï se prononce [ij]
  • ö se prononce [ɔj]
  • ü se prononce [uj]

Morphologie

L'inuque fonctionne à l'aide d'un nombre limité de racines de deux lettres qui s'additionnent entre elles pour former potentiellement des millions de mots par agglutination : ces éléments sont appelés "clés". Les clés sont toujours présentées en majuscules, leur sens propre, quant à lui, est indiqué entre parenthèses :

Voici quelques exemples de clés :

HI(nain); NU(peuple); KO(langue); KA (texte)

Certains remarqueront sûrement une ressemblance avec l'elko, ceci s'explique par le fait que l'Inuque est à l'origine de l'urque lui-même à l'origine de l'elko.

Chiffres et nombres

L'Inuque fonctionne sur une base de douze. Le nombre treize se dira par exemple zabase qui signifie littérallement douze et un

  • 0 = rä
  • 1 = ba
  • 2 = da
  • 3 = ga
  • 4 = ka
  • 5 = la
  • 6 = ma
  • 7 = na
  • 8 = pa
  • 9 = ra
  • 10 = sa
  • 11 = ta
  • 12 = za

Grammaire

Il n'existe pas vraiment de grammaire inuque, seulement du vocabulaire, l'utilisation de cette langue dépend des peuples qui la parlent.

La syntaxe

L'inuque est une langue isolante, cela signifie que les mots ne varient pas, ne se conjuguent pas, ne se décline pas. En revanche l'ordre des mots est important.


Textes

Exemple de texte

BABEL KA


En cours de traduction

LE TEXTE DE BABEL (Livre de la Genèse, Ancien Testament)

1. La terre entière se servait de la même langue et des mêmes mots. 2. Or en se déplaçant vers l'orient, les hommes découvrirent une plaine dans le pays de Shinéar et y habitèrent. 3. Ils se dirent l'un à l'autre: "Allons! Moulons des briques et cuisons-les au four". Les briques leur servirent de pierre et le bitume leur servit de mortier. 4. "Allons! Dirent-ils, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche le ciel. Faisons-nous un nom afin de ne pas être dispersés sur toute la surface de la terre". 5. Le SEIGNEUR descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils d'Adam. 6. "Eh, dit le SEIGNEUR, ils ne sont tous qu'un peuple et qu'une langue et c'est là leur 1ère oeuvre! Maintenant, rien de ce qu'ils projetteront de faire ne leur sera inaccessible! 7. Allons, descendons et brouillons ici leur langue, qu'ils ne s'entendent plus les uns les autres"! 8. De là, le SEIGNEUR les dispersa sur toute la surface de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville. 9. Aussi lui donna-t-on le nom de Babel car c'est là que le SEIGNEUR brouilla la langue de toute la terre, et c'est de là que le SEIGNEUR dispersa les hommes sur toute la surface de la terre.

Idéomonde associé : Le Losda

L'inuque est parlé dans le Losda par les Nains, le petit peuple et par certains humains. C'est en se mélangeant à la langue des géants qu'elles ont donné ensemble naissance à l'urque ou langue des anciens plus tard devenue elko.

Site de référence

Outils personnels