Kanako

De Wikiaegis.

  Kanako (—)  
Langue mère
Langue fille
Année de création 1999
Auteur Ziecken Azuris
Régulé par Académie elkanne
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé Losda
Catégorie Système de cryptage
Typologie substitution phonétique
Alphabet kanako, latin
Lexique
Version

Le Kanako est une un système de cryptage créé en 1999 par Ziecken Azuris. D'inspiration asiatique il utilise certains caractères japonais (katakana, hiragana) et certains caractères chinois (bopomofo, clés).

Le Kanako est le neuvième projet linguistique du projet ELKO et s'est transformé quelques années après en une véritable langue construite : le Nauko.

Sommaire

Historique

Le Kanako est apparu au début de l'année 1999 en date du 10 janvier. Il est né de la passion communicative d'un ami pour la culture asiatique et de la fascination pour l'écriture idéographique.

Avec l'Espay, le Kanako est le système de cryptage qui a connu le succès le plus intéressant, sans doute car il permet rapidement et esthétiquement de "camoufler" des textes ou des messages personnels.

Alphabet et prononciation

Le kanako fonctionne au moyen d'un alphabet de 37 lettres sons ou phonogrammes. Ces caractères proviennent des clés les plus répandues du chinois. Leur prononciation est basé sur celle du Bopomofo.

Contrairement au chinois qui utilise des idéogrammes le 'kanako utilise des phonogrammes. Cela signifie que les symboles ne représentent pas des concepts mais des sons.

Phonogramme Bopomofo Prononciation Valeur
a [a] a
o [o] an, am, en , em
b [b] b
p [p] ch
m [m] d
e [e] e, eu
eh [œ] é, è, ait, et, ...
f [f] f, ph
d [d] g
t [t] gn, ñ
ai [aj] i
ei [ɛj] in, ein, ain
n [n] j
l [l] k, c, qu
g [g] l
k [k] m
h [h] n
j [ʤ] ng
au [ao] o, au, eau
ou [ɔo] on, om
an [an] ou
q [ʀ] p
x [ks] r
zh [ʒ] s
ch [ʧ] t
sh [ʃ] tr
en [ɛn] u
r [r] v
z [z] w
ang [aŋ] oi
eng [ɛŋ] oin
c [ʦ] y
er [ɛr] ieu
i [i] ié, yé
u [u] ien
iu [ju] ion
s [s] z

Les clés chinoises

Le chinois utilise pour la classification de leurs idéogrammes un nombre limité d'éléments appellés : clés. Ces clés, au nombre de 214 sont utilisées en Kanako pour retranscrire la plupart des sonoriés du français.

Le Bopomofo

Le Bopomofo est un alphabet phonétique utilisé par les chinois à des fins pédagogiques. Il est employé en Kanako pour la phonétique, les caractères Bopomofo ne sont jamais porteurs de sens.

Variantes de formes

Pour certains sons il existe des variantes de formes. La selection se fait en fonction de l'emplacement du caractère au sein de la configuration.

Ecriture

Le kanako s'écrit de gauche à droite et de haut en bas ou de haut en bas et de gauche à droite. Les phonogrammes ne se place pas simplement côte à côte mais se lient les uns aux autres au sein de carrés imaginaires (ou configurations) pour former les mots. Ainsi un mot est représenté par un groupements de phonogrammes. L'espace entre les caractères séparent les mots, un concept ne s'étend pas sur plusieurs idéogrammes comme cela peut être le cas en chinois.

Les configurations

Il exite en Kanako dix configurations permettant de placer les phonogrammes au sein d'un carré imaginaire.

  • configuration à un phonogramme :
  • configuration à deux phonogrammes supérposés :
  • configuration à deux phonogrammes paraposés :
  • configuration à deux phonogrammes périposés :
  • configuration à deux phonogrammes endoposés :
  • configuration à trois phonogrammes avec superposition à gauche :
  • configuration à trois phonogrammes avec superposition à droite :
  • configuration à trois phonogrammes avec paraposition supérieure :
  • configuration à trois phonogrammes avec paraposition inférieure :
  • configuration à quatre phonogrammes :

Les sons consonantiques se placent en dessus et les sonorités vocaliques au dessus.

Le caractère + traduit par exemple le son consonantique t et le son vocalique a. On les différencie suivan la position qu'ils occupent dans la configuration.

ex : ǂ signifie ta ou tas car l'écriture est phonétique.

Les modules

Fichier:Modules_kanako.jpg

Grammaire

Le Kanako ne dispose pas de grammaire à proprement parler puisqu'il ss'agit d'un sustème de cryptage.

Chiffres et nombres

Voir aussi : noms de nombres en différentes idéolangues

  • 0 = sehxau
  • 1 = ei
  • 2 = me
  • 3 = shang
  • 4 = lash
  • 5 = zheil
  • 6 = zhaizh
  • 7 = zehch
  • 8 = zaich
  • 9 = hef
  • 10 = maizh

Lexique

Le vocabulaire kanako est obtenu à partir des mots du français, il y a donc autant de mots dans les deux langues. Cependant voici quelque mots et expressions courantes :

  • zhagen salut
  • kehxai merci
  • zai oui
  • hou non
  • lang quoi
  • lai qui

Site de référence

Outils personnels