Montagnes Tédiennes

De Wikiaegis.

  Montagne Tédiennes
()
 
Classification
 
Multivers : Ægis
Univers : Univers du ciel
Triade : Triade du ciel
Monde : Celosa
Astre : Negina
Contrée : Mer Intérieure
Domaine : Burguédie, Daapes, Gralésie, Naroux, Toutantie
Cité : Grenoble-sur-Arièze, Martagny, La Bellecombe, Neufchâtel
Lieu-dit : pic du Nord, mont Méroux, mont Ternel, La Travabalde, Chamefêde

Arièze, Gérande, Graselle, Icaume, Liséra, lac de Neufchâtel

Construction :
Organisation
 
Valeur : -
Statut :
Système :
Code :
Dirigeant :
Langue : roman, langues locales
Monnaie : dokélo
Population : inconnue
Symbolique
 
Numéro :
Orientation :
Couleur :
Trigramme :
Runes :
Devise :

Les montagnes Tédiennes sont l'un des principaux massifs montagneux de la contrée de la mer Intérieure, qui s'étend au nord de la mer Intérieure. Ses plus hauts sommets dépassent les 5000 mètres d'altitude. Ces montagnes marquent traditionnellement la limite nord de l'influence de la Burguédie.

Sommaire

Géographie

Description et sommets

Les montagnes Tédiennes se situent au nord de la mer Intérieure. Elles étendraient sur plus de 2000 kilomètres dans le sens nord-sud. Leur partie la plus méridionale commence dans le sud-ouest de la Burguédie, au-dessus de la ville de Myons et près des côtes de la mer Intérieure, par l'intermédiaire d'un massif prétédien.

La ligne de crête principale apparaît au sud de la Toutantie, et l'altitude des plus hauts sommets s'élève au fur et à mesure que l'on va vers le nord (premiers sommets à plus de 3000 mètres). Le mont Ternel, au pied duquel l'Arièze prend sa source, est le point culminant de la Gralésie et de la Toutantie avec ses 3855 mètres.

À l'ouest, un immense glacis se met en place, alors qu'à l'est, des massifs mineurs apparaissent (notamment celui de la Chamefêde, dont le sommet culmine à 2028 m), découpés par de nombreuses rivières ; citons l'Arièze et ses gorges, la Graselle et la Liséra.

Au niveau de La Bellecombe, ville de Gralésie, les montagnes Tédiennes changent d'orientation et la ligne de crête va désormais dans le sens ouest-est. L'altitude des sommets se tasse quelque peu, puis se relève au nord-est du territoire des Daapes ; le mont Méroux est le premier sommet à dépasser les 4000 mètres d'altitude.

Encore plus à l'est, l'altitude maximale de la partie méridionale de la chaîne est atteinte au pic du Nord avec ses 5265 mètres d'altitude. Il marque traditionnellement la limite du monde connu. La ligne de crêtes se divise peu après ce sommet ; un partie continue vers l'est et s'affaisse rapidement, tandis qu'une autre part vers le nord-ouest, en direction du cœur des montagnes Tédiennes. Dans cette zone située encore plus au nord, certains sommets approcheraient les 6000 mètres d'altitude. Les montagnes Tédiennes semblent se terminer au niveau du 60ème parallèle nord.

Climat

Le climat des montagnes Tédiennes est généralement montagnard. Les étés sont rafraîchis par rapport aux plaines environnantes, tandis que les hivers sont réputés pour leur rudesse, en particulier dans la moitié nord de la chaîne. La partie la plus méridionale de la chaîne a une pluviométrie importante.

Dans son extrémité nord, le climat devient polaire et c'est le domaine des glaciers et de la toundra.

Langues

Au sud des montagnes, on parle le roman. Ailleurs, diverses langues locales sont parlées.

Étymologie

Provient de l'elko TED, clé signifiant infini en raison de leur très grande étendue. On ignore comment l'elko, qui n'est pas du tout parlé dans la région, a pu léguer ce toponyme.

Outils personnels