Nauko

De Wikiaegis.

  Nauko (Nauko)  
Langue mère
Langue fille
Année de création 2003
Auteur Ziecken Azuris
Régulé par Académie elkanne
Nombre de locuteurs 2
Parlé en
Idéomonde associé Losda
Catégorie Idéolangue artistique
Typologie Langue a priori
Alphabet Bopomofo, nauko
Lexique 296 racines
Version


Le Nauko est une langue artificielle d'inspiration asiatique créée en 2003 par Ziecken Azuris. Il s'agit d'une langue construite inachevée qui crée ses mots par agglutination et à partir d'une matrice issue du "Yi King" ou "Yi Jing". Le Nauko est le dix-septième projet linguistique du projet ELKO.

Sommaire

Historique

Le Nauko (prononcez "naoko") est né le 14 mai 2003. Il est né de la volonté d'améliorer le Kanako et de créer une langue sur le modèle du chinois. L'étude du Yi King et du Feng Shui ont permis la création de la matrice du Nauko. Le terme nauko signifie dans cette langue appât du gain est en relation avec le caractères des élémentaires par qui est parlée cette langue.

Le Nauko n'a pas vraiment fait preuve d'une grande popularité, car l'attention était, à l'époque, principalement axée sur l'Elko. De plus, le Bopomofo, l'alphabet utilisé pour cette idéolangue, semble beaucoup moins attractif que les Kanji. Pour ces deux raisons et de cette réflexion est né, cinq ans plus tard, le Nauko système de cryptage ou Nauko sc

Alphabet et prononciation

Le Nauko utilise le Bopomofo, c'est un alphabet phonétique utilisé par les chinois à des fins pédagogiques. Il compte 37 caractères : 21 consonnes et 16 voyelles.

Un alphabet : le Bopomofo

Voici l'alphabet bopomofo utilisé pour le Nauko ainsi que la transcription latine et la prononciation :


Bopomofo Transcription Prononciation
b [b]
p [p]
m [m]
f [f]
d [d]
t [t]
n [n]
l [l]
g [g]
k [k]
h [ç]
j [j]
q [x]
x [ks]
zh [ʒ]
ch [ʧ]
sh [ʃ]
r [r]
z [z]
c [ts]
s [s]
w [w]
a [a]
o [o]
e [e]
eh, ê [ɛ]
ai [aj]
ei [ɛj]
au [ao]
ou [ɔo]
an [an]
en [ɛn]
ang [ang]
eng [ɛng]
iu [ju]
i [i]
u [u]
er [ɛr]

Morphologie

voir aussi : Liste des hexagrammes

Les 37 lettres de l'alphabet Nauko sont répartis en cinq catégories de lettres nommées  : catégorie A, catégorie B, catégorie C, catégorie D et catégorie E. Chacune de ses cinq catégories comprend 8 lettres en analogie avec les 8 trigrammes fondamentaux du Yi King.

|||
||¦
|¦|
|¦¦
¦||
¦|¦
¦¦|
¦¦¦
catégorie A
b
c
d
g
l
m
z
zh
catégorie B
p
ch
t
k
r
n
s
sh
catégorie C
a
ai
an
e
en
i
o
u
catégorie D
au
ei
ang
eh
eng
iu
ou
er
catégorie E
f
h
-
q
x
-
j
-

Le Nauko utilise des racines de deux lettres (consonne + voyelle) et pour les former il procède par combinaison des catégories de lettres. Il existe cinq combinaisons combinaisons possibles entre les catégories : AC, AD, BC, BD et EC. La combinaison ED n'existe pas.

Par le biais des quatre premières combinaisons (AC, AD, BC et BD) 64 racines sont systématiquement générées, leur contenu sémantique provient des 64 hexagrammes du Yi King auxquels elles se référent. La dernière combinaison (EC) ne génère que quarante racines. La totalité des racines existantes en nauko s'élève donc à 296.


L'agglutination

Un mot ne se compose que de deux syllabes au maximum, les deux fonctions existantes sont les mêmes qu'en elko : le classificateur et le spécificateur.

  • La syllabe à droite joue le rôle de catégorisateur et de clé. Elle classe le mot suivant son concept (véhicule, objet, aliment, concept,...). On parle aussi de classificateur.
  • La syllabe à gauche joue le rôle de spécificateur. Elle apporte au catégorisateur un élément sémantique permettant d'affiner le concept et de le distinguer des autres. On parle aussi de spécifieur.

Grammaire

La grammaire nauko est assez intuitive mais la syntaxe est quelque peu différente : O S V

Chiffres et nombres

Les chiffres et les nombres sont exclusivement formés à partir de la combinaison ED. Seul le zéro provient des autres combinaisons, il signifie néant.

  • 0. ciu
  • 1. fau
  • 2. fei
  • 3. fang
  • 4. feh
  • 5. feng
  • 6. fiu
  • 7. fou
  • 8. fer
  • 9. hau
  • 10. hei
  • 11. hang
  • 12. heh
  • 13. heng
  • 14. hiu
  • 15. hou
  • 16. her
  • 17. qau
  • 18. qei
  • 19. qang
  • 20. qeh
  • 30. qeng
  • 40. qiu
  • 50. qou
  • 60. qer
  • 70. xau
  • 80. xei
  • 90. xang
  • 100. xeh
  • 200. xeng
  • 300. xiu
  • 400. xou
  • 500. xer
  • 600. jau
  • 700. jei
  • 800. jang
  • 900. jeh
  • 1 000. jeng
  • 10 000. jiu
  • 100 000. jou
  • 100 000. jer


Lexique

voir aussi : Lexique de nauko

Voici quelque exemples de mots :

  • ㄅㄧㄎㄤ bakang langue construite
  • ㄘㄞ cai aller
  • ㄏㄣㄔㄥ hencheng habitante
  • ㄉㄜㄉㄥ dedeng regarder au travers de quelquechose
  • ㄊㄨㄇㄞ tumai augmenter à nouveau

Idéomonde associé : Le Losda

Dans le multivers du Losda, le Nauko est la langue ou plutôt l'écriture des élémentaires. Ce sont des êtres vivant dans l'un des cinq éléments (eau, terre, feu, bois et métal), ils peuvent voyager d'un objet à un autre mais seulement en mettant en contact l'objet dans lequel il se trouve et celui dans le quel ils veulent aller. Ce sont eux qui contrôlent les éléments et sont responsables de la plupart des catastrophes.

Il communiquent entre eux par télépathie ou par contact direct, mais laissent souvent sur la matière dans laquelle il se trouvent des inscriptions en Nauko pour avertir les autres espèces de leur présence. Seuls les sages et les mages peuvent lire ces inscriptions et savoir si ils représentent un danger.

Site de référence

Outils personnels