Registre

De Wikiaegis.

Le récit

FormatGenreRegistreType

Outils d'écriture

Fiche techniqueGlossaireRécit

 

Le "registre" d'un récit est sa tonalité.

Sommaire

Le registre réaliste

Le registre réaliste cherche à reproduire la réalité. Le récit pourrait être réel.

Le registre comique

Le registre comique cherche à produire le rire. Il est chargé d'humour, parfois noir.

Le registre satirique

Le registre satirique vise à critiquer un événement, un groupe social ou un caractère, par la moquerie, la raillerie.

Le registre épique

Le registre épique (ou héroïque) repose sur la réaction d'admiration du lecteur devant les exploits de héros surhumains.

Le registre merveilleux

Le registre merveilleux séduit le lecteur en le faisant entrer dans le domaine de l'imaginaire et du rêve (registre onirique).

Le registre lyrique

Le registre lyrique, parfois désigné comme poétique, est ainsi associé à la musique (la lyre est un instrument de musique), car les sentiments qui y sont évoqués le sont de manière musicale : l'individu lyrique chante son bonheur ou ses peines.

Le registre laudatif

Le registre laudatif va mettre en valeur l'objet du texte, en faire l'éloge, de façon à susciter chez le lecteur l'admiration. Il est souvent utilisé dans des descriptions ou des portraits.

Le registre fantastique

Le registre fantastique introduit une faille dans le réel, il joue sur le doute d'une réalité possible. Il maintient un climat de suspense pour que le lecteur doute et ne sache pas quelle solution choisir à la fin de l'œuvre,

Le registre dramatique

Le registre dramatique joue sur l'identification du lecteur avec les personnages mais crée la peur et l'inquiétude en mettant en scène la menace et la destruction dans des péripéties renouvelées où intervient le suspense.

Le registre pathétique

Le registre pathétique chercher vise à créer des effets particulièrement forts, déclenchant la compassion.

Le registre tragique

Le registre tragique présente des personnages hors du commun aux destins marqués par la fatalité.

Le registre ironique

Le registre ironique s'établit sur une connivence des interlocuteurs ; le locuteur use de l'implicite pour interroger l'intelligence du destinataire (le terme grec dont est issu « ironie » signifie « interroger ») ; les procédés ironiques les plus fréquents sont l'antiphrase (qui consiste à dire le contraire de ce qu'on veut exprimer), l'hyperbole, la répétition…

Liens

Outils personnels